De Mal en Bien

lu 160 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

C'est fou ce qu'on peut être perdu quand on n'a plus de portable !

Ben oui, je n'ai plus de portable. Mort. Par ma faute. Non, par la faute de ma mère ! Qu'est-ce qu'elle peut me contrarier, ces temps-ci ! Elle en rajoute, elle est perfide. Elle veut reprendre le contrôle. Elle tolère mal que j'aie acquis ma liberté, elle ne supporte plus que je ne sois plus le fifils à sa mémère. Alors elle retrouve son caractère intolérant, directif, carré, carré, carré... Hier nous avions passé un très bon début d'après-midi, elle, mon frère et moi. Nous avions dégusté une délicieuse omelette de coprins que mon frère avait cueillis le matin-même et bu un délicieux kombucha à l'hibiscus que j'avais préparé et mis en bouteille il y a un mois, mousseux à souhait, dégusté dans des flûtes à champagne. Nous nous disions des mots gentils, le sourire aux lèvres, libérés de tout souci pour une fois. Bref, nous retrouvions une famille unie et pleine de bons sentiments.

Jusqu'au moment où mon frère nous a quitté. Après son départ ma mère est partie faire quelque chose dans une autre pièce et je me suis installé au salon pour transférer des fichiers sur mon téléphone. Ma mère est revenue au bout d'un moment, des orchidées à la main. Elle les pose sur une vieille toile cirée qu'elle a mis sur la table et me demande de les rajeunir et de les rempoter. Je lui dis qu'il n'y a pas de souci, que dès que j'aurai fini mes transferts je m'en occuperai, que çà ne prendra que cinq minutes montre en main. Non, elle veut que je le fasse MAINTENANT ! Oh elle ne me le commande pas, non, mais chacun de ses gestes traduit son impatience. Pour me faire réagir sur-le-champ elle se saisit d'une lame de rasoir et commence à tailler n'importe quoi. Je m'impatiente et lui dis de laisser çà car de toute façon l'un des deux pots d'orchidée est à peine en fleurs et que de devoir le couper au-dessous des jeunes racines risque d'être traumatisant pour la plante. Elle se butte, ses lèvres s'étirent en cul-de-poule, comme chaque fois qu'elle est contrariée, et elle me dit d'un ton péremptoire : "Si ! Tu me le fais !" Une colère noire me prend car je crois reconnaître la mère qui me terrifiait lorsque je lui désobéissais enfant, et de colère j'écrase avec violence mon téléphone sur le carrelage. La coque ultra-renforcée prévue pour résister à des chocs violents - j'ai eu l'occasion de m'en rendre compte quand mon portable est tombé du toit de ma voiture à plus de quatre-vingt-dix kilomètres/heure - la coque, donc, n'a pu remplir son office et crac : adieu le téléphone ! Crois-tu qu'elle aurait pu apaiser la situation ? Non. Elle me lance ces mots débiles : "De toute façon, si tu l'as cassé, c'est parce que tu en voulais un neuf" (oui, bien sûr, je roule sur l'or !)... Tout comme elle m'a sorti l'autre jour où j'étais chic que "je m'étais bien habillé pour ne pas avoir à bosser chez elle", ou quand je lui ai dit que j'avais envie de passer seul le réveillon chez moi elle m'a suspecté de vouloir en fait aller chez des amis... Ce qu'elle est mesquine en vieillissant ! Est-ce que toutes les personnes âgées de plus de quatre-vingts ans deviennent comme çà, calculatrices, manipulatrices ? J'ai VRAIMENT du souci à me faire pour les prochaines années, crois-moi. Bref, je lui ai gueulé qu'elle était stressante, usante, détestable, que ce serait une corvée pour nous de nous occuper d'elle le jour où elle perdrait son autonomie. J'ai ensuite sombré dans le mutisme, me pliant à sa volonté, taillant et rempotant ses plantes pour que MADAME soit satisfaite !!! Je ne suis pas longtemps resté muet et l'ai inondée de reproches car elle avait abandonné parmi le terreau deux lames de rasoir qui auraient bien failli me sectionner les doigts si j'avais serré plus fort la poignée de mélange de terre que je serrais pour la glisser sur un côté de pot.

J'ai fini par me calmer, et une fois achevé le rempotage je suis parti avant l'heure pour avoir la paix, non sans avoir fait l'effort surhumain d'embrasser ma mère qui ne savait comment rattraper l'affaire.

☻ ☻

Aujourd'hui j'avais rendez-vous à 13h30 chez un producteur de vins, à une vingtaine de kilomètres de chez moi. Je n'avais malheureusement plus de portable, donc plus aucun moyen de trouver ma route si je me perdais. Bon, j'avais regardé sur Internet, mais avec ma tête de moineau... Heureusement j'ai trouvé très facilement mon chemin et du coup j'étais en avance d'une heure dix sur l'horaire !!! Je me suis garé plus loin, en bordure de forêt. J'avais emmené un bouquin car je me doutais bien que je ne serais pas en retard ! Au bout de quelques minutes j'ai posé le livre et j'ai fait un semblant de sieste.

A 13h30 j'étais au rendez-vous à la propriété. Un grand porche de vieilles pierres, un jardin somptueux arboré... Un beau grand setter accueillant, suivi d'un vilain cocker sans âge. Un chat très vilain batifolant. Une porte s'ouvre, madame me dit d'entrer et appelle son mari. Le contact passe très bien entre eux et moi. Après un échange d'une vingtaine de minutes mon futur patron me conduit en voiture jusqu'aux vignes où je devrai tirer les bois. Nous repartons ensuite, bavardant paisiblement. Il m'apprend qu'il est adjoint au maire, ceci, celà... Il me demande si je suis libre en Novembre car son entreprise est axée sur des prestations de service et il aurait besoin de moi dès cette période pour les années qui suivent... Yes !!!

Il m'avait laissé entendre au départ que je pourrais travailler à partir de la semaine prochaine, mais au moment où nous nous quittons il me demande quand est-ce que je souhaite commencer; je réponds "Quand vous le voulez", et il enchérit "Demain?". J'embaucherai donc dès demain matinnnnnnnnnn !!!♫♪♪♫

8
+1
Ils aiment cet écrit :
  • mioche
  • IamJulie
  • colombine
  • Lolita Véda
  • Jessy1
  • rotvi
  • Blue Moon
  • Shapp
Partager l'écrit
colombine
colombine :

Demain matin !!!! Yèèèèèèèssss !
Tu vois, je te l'avais dit ^^
Biiiiiiiiiiiisous

MisSophie
MisSophie :

Demain sera un nouveau début pour toi !
^-^

Hector
Hector :
• modifié 19 sec. après

@colombine : Vouiiii ! C'est vrai, tu l'avais dit :D
Si tu savais combien je suis heureux !
Je t'embrasse bien fort, ma z'amie !

Hector
Hector :

@MisSophie : Il était temps, MisSophie ! :))) Je désespérais vraiment !

Mikami
Mikami :

Ah bah, félicitations à toi.(^-^)

lucie srevat
lucie srevat :

Yippii pour demain!

Pour ton Phone... C'est la faute à l'orchidée ;p

Hector
Hector :

@Mikami : MERCIIIIIII !!!! ☼☼☼
 

Hector
Hector :

@lucie srevat : C'est la faute à l'amie de ma mère qui lui a offert cette orchidée ;p

Lolita Véda
Lolita Véda :

Trop contente pour toi. C’est super cool !! et tu as vu : « tu es heureux !! » ;-)
Pour ton téléphone, c’est une idée de cadeau ou sinon regarde sur back market !

Hector
Hector :

@Lolita Véda : Trop tard, Lolita ! Je l'ai commandé chez mon opérateur pour 29,90€ et mon forfait repart pour deux ans. Mais bon, c'est moindre mal.
Merci pour ces gentils mots !

colombine
colombine :

@Hector : moi aussi, je t'embrasse fort. Dort bien. Demain.....

Lolita Véda
Lolita Véda :

@Hector : tu t’en sors bien. Un téléphone à 29,90€ c’est correct !!
Passe une bonne nuit et passe une excellente journée demain !
Bises

rotvi
rotvi :

@Hector : félicitations!

Hector
Hector :

@colombine : Demain est aujourd'huiiiii ! Dans moins de deux heures j'irai respirer l'air pur de la campagne ! ☼

Hector
Hector :

@Lolita Véda : Merci !!! Bonne journée à toi aussi. Keneilded !

Hector
Hector :

@rotvi : Merci Rotvi !

Lolita Véda
Lolita Véda :

Alors cette reprise ?!!

colombine
colombine :

@Hector : Alooooooors ? raconte !!

Hector
Hector :
• modifié 2 min. après

Une horreur... J'en suis malade.
Mais merci pour votre sollicitude, Lolita et Colombine. Bises ! 

Lolita Véda
Lolita Véda :

@Hector : quoi ?! Ça s’est mal passé ? Ce n’est pas bien ?

Hector
Hector :

@Lolita Véda : Pas rentable du tout. Je n'avais encore jamais vu çà : j'ai passé 9h à tirer les bois (avec juste une pause d'1/2h à midi) et en comptant le nombre de pieds que j'avais fait, çà correspond à 4h de boulot. Je vais avoir une paye dérisoire...

Lolita Véda
Lolita Véda :

@Hector : ok. excuse moi mais, dans ton corps de métier, vous n’êtes pas payés à l’heure mais au nombre de pieds que vous faites ?

colombine
colombine :

@Hector : Payé "à la tâche" donc ! Seigneur, je pensais que ce type paie avait disparu !!
Mon pauvre ami ! 
Tu continues tout de même ??
Je t'envoie plein de courage pour ta journée
<3

Hector
Hector :

@Lolita Véda :
@colombine : Payé à la tâche, oui. Je ne me suis pas désisté, mais n'importe quelle personne de bon sens aurait jeté l'éponge. Faire 54h de job payées en fait comme 24h/semaine... Faut être dingue.
 
Bisous, toutes les deux; merci pour vos bons mots

Lolita Véda
Lolita Véda :
• modifié 8h après

@Hector : je ne savais pas que cela existait encore ce mode de rémunération !! Ton contrat dure longtemps ? Tu as raison, il faut être dingue !! ;-)

colombine
colombine :

Hector, comment vas-tu ?
Un gros bisous <3

Hector
Hector :

@Lolita Véda : Jusqu'en Février. Faut être patient...
Bises Lolita, et joyeux Noël

Hector
Hector :

@colombine : Cà va pas très fort, ma Colombe. J'évite de publier ces temps-ci pour ne pas transmettre au site une morosité qui pourrait être contagieuse :)
Je tiens bon malgré tout, c'est l'essentiel.
 
De grosses bises, et tous mes bons voeux de Noël !!! (Moi je passe mon Noël à bosser et dodo le soir)

Hector
Hector :

Bonnes fêtes à tous mes abonnés !

rotvi
rotvi :

@Hector : Bonnes fêtes également et surtout beaucoup de courage!

colombine
colombine :

@Hector : Je m'en doutais ! Allez mon Hector  ! Haut les coeurs ! Il le faut ! 
Tu sais bien qu'ici, tu peux tout dire ! 
Je t'embrasse très fort

Lolita Véda
Lolita Véda :
• modifié 14h après

@Hector : patient ou peu fou non ?! :)
Ne t’arrête pas d’écrire, tout peut s'écrire et puis ton humour un peu décadent manque ! :) Nedeleg Naouen ! Pok

colombine
colombine :

@Hector :  j'insiste. Je m'incruste un peu dans ton jardin. Je me demande "il est où? " et surtout "comment va-t-il?".....
Alors je laisse un bisou sur le pas de porte de son jardin.

rotvi
rotvi :

Hector, en lisant le commentaire de Colombine, je me suis dis qu'elle avait raison...alors, je me permets de m'incruster moi aussi dans ton jardin...J'espère que tu vas bien. A très bientôt, j'espère!

Hector
Hector :

@colombine :
@rotvi : 
Pardonnez-moi, mes amis, je suis négligent envers vous...
Toujours pas terrible, je vous raconterai mes frasques demain. Merci pour vos attentions touchantes !
Amitiés ☼

colombine
colombine :

@Hector : Que je suis heureuse de te lire !  
Bon, le "pas terrible" est moins....moins, c'est tout ;-)
Oui-oui, viens nous parler...un peu....juste un peu si tu ne le sens pas.
Tu me manques.
Bisous