? 6 - J'ai gagné

lu 31 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Question du jour (tirée de 5 Ans de Réflexions) :

Aujourd'hui vous avez gagné...

Ma réponse :

J'ai gagné un rendez-vous chez un viticulteur pour une embauche. Youpi !!!

Quelle immense joie pour moi !!! Ce bonheur à lui tout seul vaut tous les bonheurs.

Je balisais sérieusement de n'avoir toujours pas de travail, vivant depuis le 12 Octobre de mes économies - je ne suis pas inscrit au chômage. J'avais envoyé, selon le protocole convenu entre nous tous les ans, un SMS à mon employeur d'hiver pour lui signaler que j'étais disponible comme chaque année pour la taille des vignes et le tirage de bois, et j'attendais avec angoisse qu'il me fasse signe. Nous sommes en Décembre, toujours rien. Une collègue m'appelle au téléphone il y a quelques jours en me disant qu'elle avait commencé chez lui la semaine dernière et qu'elle était étonnée de ne pas m'y trouver... Dans ma tête çà s'est bousculé : me garderait-il rancune de l'avoir quitté avant terme en Février, alors que c'était lui-même qui avait donné son accord à mon autre employeur principal lorsque celui-ci l'a joint au téléphone ? Je ne sais, mais si ce n'est pas le cas il aurait pu avoir la correction de répondre à mon SMS pour me dire de patienter... Là, rien. Il me laisse dans le doute. Il en embauche d'autres et me fait ronger les sangs...

De colère j'ai vainement contacté d'autres viticulteurs pour me faire embaucher. Tous avaient déjà leur équipe au complet !... Aujourd'hui encore j'ai passé plusieurs appels, mais au fil des appels le choix s'amenuit à proximité de chez moi. Et puis voilà qu'à treize heures, l'un d'entre eux me rappelle (j'étais tombé sur son répondeur) et après conversation il me donne rendez-vous ce Lundi 10 à 13h30. Une fois raccroché, j'ai fondu en larmes ! Si tu avais vu le bonheur d'Hadrien... et mon soulagement ! Je revis, crois-moi, je revis et retrouve la patate !!! C'est juste une prise de contact, mais je me suis assez bien vendu au téléphone et pour une fois je ne bégayais pas :) Je sais qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, mais néammoins je ne doute pas d'être embauché à l'issue de l'entrevue de Lundi.

☼ Merci mon Dieu ! ☼

7
+1
Ils aiment cet écrit :
  • BeatHeart-90
  • lucie srevat
  • Lolita Véda
  • rotvi
  • Addam
  • MisSophie
  • colombine
Partager l'écrit
lucie srevat
lucie srevat :

Bonheur, tiens donc;)

Lolita Véda
Lolita Véda :

La même remarque m’a traversé l’esprit... le toucherais-tu du doigt ? ;-)

Addam
Addam :

Bravo Hector. Ton écrit me touche, tu es si sensible, ce projet d'embauche à l'air si important. J'imagine bien le contexte.
Tu aurais dut t'inscrire au chômage, tout de même, tête de mule.

colombine
colombine :

Ca va le faire Hector, ça va le faire. Ton rv sera positif !
Plein de gros bisous

Hector
Hector :

@lucie srevat @Lolita Véda : Oui, çà rejoint un commentaire de Lucie sur la notion du bonheur :))) 
J'y ai d'ailleurs pensé en rédigeant ce texte !

Hector
Hector :

@Addam : Voui, je sais :)
Je ne me laisserai pas avoir l'année prochaine !

Hector
Hector :

@colombine : Merci pour tes bonnes ondes, Colombe !
Bisouillettes ! ♥