Mercredi 2 janvier 2018

lu 13 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Bonjour,
Ce matin, je me suis éveillée vers 9h30. Mais j’ai fait m’a flemmarde jusqu'à 10h30. ( Vacances oblige ????) J'ai plutôt bien dormi mais sans être vraiment un sommeil réparateur. J'ai tellement de chose qui le trotte dans ma petite tête tel Pensouillard, le hamster du merveilleux livre « on est tout on pense trop » de Serge Marqui ( un professionnel qui comprend d’ailleurs parmi t’es références !)

Certes je pense trop et cela m’empêche souvent de passer à l'action. Cependant, je ne suis pas non plus d'accord avec ceux qui disent qu'il ne faut pas réfléchir… Comme tu le dis si bien, il y a un équilibre à trouver. Pour cela, il faut se questionner en se posent ses questions :
-Qu'est ce que cette pensée veut me faire passer comme message ?
-Ce message est-il pertinent ?
-Qu'est ce que je risque si je me mets tout de même en action ?

Sinon, je voulais également te parler de mes bonnes résolutions. Du moins, une meilleure organisation et c'est loin d'être gagné ! En fait, j'ai plusieurs objectif, des projets à faire avancer ou encore des choses à faire au quotidien… ( oui je sais, comme tout le monde tu vas me dire !) Du coup, j'ai décidé de créer un tableau pour m'aider à cette organisation.

Pour ce qui est de mes objectifs, ce sera de poursuivre mon combat pour devenir maman, perdre un petit peu de poids grâce à l’application mon coach minceur, faire plus de sport, développer mon projet de musicothérapie, être plus régulière en musique et passer plus de temps avec ceux que j'aime

Ça ne va pas être simple mais j'espère m'y tenir. Alors, oui je sais, j ai mis deux heures trente de télévision par jour. Ça peut paraître énorme ( surtout pour toi qui n'a pas de télé ) mais moi je la regardais tout le temps !

Sinon, cet après-midi, nous avons été nous promener un petit peu le long de la mer de Cailleux-sur-mer. C’était super beau malgré que le ciel semblait si grave. On a eu juste un petit peu de pluie à la moitié de la balade qui a duré en tout une heure.

Après, mes parents ont été faire les courses et moi je suis restée à la maison. J'ai balayé la maison et puis j'ai continué mon émission sur les familles nombreuses qu'avec que des filles. Honnêtement, je ne pourrais pas être maman d'une famille nombreuse. Moi c'est un ou deux enfants maximum si je suis maman solo et peut-être trois si je suis accompagnée mais pas plus je pense.

Puis, il n'y a rien à faire, je pense sans cesse de cette future grossesse qui, je l’espère arrivera le plus tôt possible… je sais qu'il y a pleins de personnes qui ne comprennent pas que je fasse les démarches pour avoir un enfant alors que je suis célibataire. Je ne me vois pas attendre un prince charmant ( qui peut-être n'arrivera jamais) pour devenir maman alors que je sais que je ne sais pas en avoir naturellement dû à mon foutu syndrome de Turner.

Par contre, un travail que tu devras faire avec moi mon petit magicien sera de m'aider à gérer mes angoisses. L’angoisse car j’ai peur que la grossesse n'arrive pas jusqu'au bout, qu'il y ait des complications, de devenir trop surprotectrice de peur qu'il n’arrive quelque chose à cet enfant unique et tant désiré. J'ai peur également de l'accouchement et d'une très possible césarienne où là mon cœur balance car j'ai peur de cette opération et donc, je préférerais que l'on m'endorme mais d'un autre côté si je fais ça, je n'aurai pas la chance d'avoir ce premier contact peau à peau tellement important ! J'espère que tu arriveras à m’apaiser…

Ce soir, j'ai découvert une petite séquence du film « Pupille » waouh ! Un film qui mer parle trop ! Autant par apport à mon métier d'éducatrice que par apport à mon combat pour devenir maman. Et j'ai partagé mon groupe bien-être cette petite séquence avec ce texte que j'ai écrit.

« Il faut vraiment que je vois ce film... il me parle trop! Autant par apport à mon métier d'éducatrice que par apport à mon combat pour devenir maman.

Une question qui me reviens souvent est : tu n as pas trop difficile de travailler avec des enfants? La réponse est oui c'est parfois compliqué. Compliqué car tu rencontre des parents parfois dépassés par leur enfants, des parents pas toujours adéquat avec leur enfant. Et parfois je doute car je me dis comment leur apprendre quelque chose que je n'ai pas encore vécu. Je ne suis pas encore maman et je ne sais pas encore ce que c'est d'être sollicité 24h sur 24, d être fatiguée parce que l'on dort peu, de douter sans cesse quand il y a des moments plus difficiles, de pleurer seule car on a l'impression de ne pas être une bonne maman...

Mais par contre, quel bonheur quand on parle avec ses parents dépassés et qu'on leur propose une nouvelle piste... c'est comme s'ils désiraient à nouveau. Un nouveau souffle d'espoir. Et alors le plus magique c'est quand tu leur dis que leur enfant va beaucoup mieux, s'épanoui et évolue bien. Là tu vois leurs yeux qui brillent et une fierté dans leur regard!

Oui, c'est vrai que je suis ultra sensible par apport à ça surtout quand je vois des injustices, ou que je m'aperçois la maltraitance faite aux enfants dans certains établissements. Mais je pense que cette sensibilité est vraiment une force et qu elle m'aide à accompagner ses parents à faire évoluer leur enfant sans les juger. Juste être là pour chacun et tenter de trouver ensemble des pistes de solutions.

Par apport à cela, j'ai une histoire très concrète. Dans mon travail actuel, nous avons l'habitude de faire une réunion avec les parents ( surtout en début d'année ) dans ce genre de réunion, on a un temps avec le ou les parents et puis par après nous allons chercher l'enfant pour qu'il participe à cette réunion. J'ai en face de moi une maman anxieuse, qui se ronge les ongles. On a commencé par dire tout ce qui allait chez l'enfant, tout le positif que l'enfant avait. La maman etait étonnée car elle n'a l'habitude que d'entendre des choses négatives sur son enfant. Ensuite, nous l'avons laissée s'exprimer sur les problèmes qu'elle rencontrait au quotidien avec son enfant. Là, on a pu la déculpabiliser, on a pu lui proposer quelques outils à tester pour rendre le quotidien plus paisible. Là, on a vu une maman plus paisible et plus déterminée que jamais. Elle avait été à l'écoute et à aucun moment ne s'est sentie jugée. Pareil pour l'enfant, c'est moi qui ai été le chercher à l'école pendant que ma collègue continuait à parler avec la maman. Là je vois qu'il a peur. Il me demande s il va être puni? Je lui demande pourquoi et là il me répond je sais que je ne suis pas gentil. À cela je lui réponds si tu es gentil! Seulement parfois il t arrive de te laisser emporter par tes émotions, t'es peurs qui fait que tu peux avoir des comportements moins bien. Je lui explique alors que cette réunion avec sa maman, c'est que c'est pour m'aider lui et sa maman à mieux gérer ses moments où les comportements sont moins chouettes et de trouver des solutions pour que cela se passe mieux. Je lui demande alors s'il à une solution et la du tac au tac il me dit, ce serait bien que j'aie un coussin de colère chez maman, comme ici... Ça m'aide à faire sortir ma colère ! J'étais juste paf! Je lui ai répondu que c'était une très bonne idée. Depuis, ça se passe nettement mieux!

Et par apport au fait que je vais devenir maman, je sais que je vais d office, me planter, faire des erreurs et que j'aurai certainement besoin d'une écoute bienveillante pour m'aider à ce que mon enfant s'épanouisse au mieux.

Mais une chose est sûre, c est qu’une maman aimera toujours son enfant quoi qu'il arrive. Même lorsqu'elle décide de mettre leur enfant à l'adoption. C'est une décision très difficile pour elle qu'elle prenne pour la plupart du temps pour le bien-être de cet enfant, qu'elle aime mais qu'elle ne peut pas garder car elle sait qu'elle ne pourra pas répondre à ses besoin. »

Ce soir nous avons jouer deux parties de Hans and foot. Papa a gagné la première partie et moi la deuxième. C'est notre dernière soirée avant notre retour... je serai contente de revoir mon petit Rocky ( cochon d'inde) ET mon petit chat Durite. Par contre pas envie de reprendre le boulot lundi...

Par contre, je suis un petit peu en colère ce soir... Je trouve ça grave que les membres d'une famille ne viennent pas en aide à un des membres de la famille. Je m'explique. Je suis des cours de chant. Mon professeur est dans la mer de car s'il ne paie pas 150 euros, un huissier de justice viendra prendre ses meubles. Alors que cela démarre d'une erreur et d'une fausse signature... il est obligée de me demander à moi si je ne peux pas avancer pour plusieurs cours afin d'avoir ces 150 euros... J'ai accepté même si je suis loin de rouler sur l'or mais je trouve ça dégoutant que sa propre famille ne le lui prête pas... Surtout que c'est temporairement... enfin voilà , je trouve ça triste et je comprends sa colère ... il n'avait en plus vraiment pas besoin de ça ....

Tu vas encore me dire que je ne sais pas dire non et que je dois d'abord penser à moi mais ça me fait tellement mal au coeur que je ne peux pas le laisser dans cette situation...

Enfin voilà ...

Bonne nuit mon petit magicien.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !