Mercredi 27 Février 2019

lu 73 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

05h49

Je pourrais passer des heures à parler de lui alors que je ne le connais pas, finalement.
Mais je crois que ça fait des années que j'attends ce moment. Lui parler.
J'en rêvais secrètement.

Même si j'aime ma vie d'indépendante; parfois j'aimerai qu'un homme se blottisse contre moi le soir tout en me disant que "tout ira bien".
Et oui; j'aime à m'imaginer que ce soit L.
Je ne sais pas ce que j'attends de lui ni lui ce qu'il attends de moi.

C'est étrange. On se cherche, c'est comme si on s'attendait tous les deux.
Je ne veux pas imaginer le pire ni même me dire que je vais me brûler les ailes parce que depuis 4 ans c'est comme ça.
C'est ma rupture qui nous a permis de se parler. De se rapprocher. Il a suffit d'un message pour qu'il vienne vers moi. Une fois, deux fois puis trois.

En deux semaines seulement, je montais dans sa voiture. J'étais là, assise à côté de lui, à la place de sa femme et je me sentais bien. Comme si c'était normal, comme si on avait toujours fais ça.

Je suis impatiente de le revoir et même si je ne le voit ni ne peut lui parler pendant 2 semaines, je n'ai pas peur de son absence. Parce que ce que je ressens est bien au dessus de toutes mes peurs.
Il n'y a aucune promesses entre nous et pourtant j'ai l'impression qu'on s'attend.

Je revois toutes les fois où nous nous sommes croisé, le regard pleins de tendresse, de joie.
Et chaque fois que je passais et qu'on se disait Bonjour, ça me suffisait pour sourire le reste de la journée.
Tant que je l'avais croisé, tout allait.

Il est un parfait inconnu mais j'ai l'impression de l'avoir toujours connu.

Je ne me suis jamais senti aussi confiante de parler avec un homme. Sauf la fois où je suis montée dans la voiture. C'était si inattendue que mes mains se sont mises à trembler.
J'en avais terriblement envie mais j'avoue que inconsciemment je devais avoir peur que quelqu'un nous voit. Parce que je suis descendue aussi vite que je suis montée quand il m'a déposée.

Ce jour là, je ne sais toujours pas si il l'a fait exprès et si c'était un prétexte de me dire qu'il allait chez quelqu'un parce que juste avanr que je ne monte dans mon bus, il est repassé en voiture pour me faire signe de la main.
Je trouve que ce n'est pas anodin.

06h42

Matin paisible même si je n'ai pas beaucoup dormi.
Mon petit déjeuner est prêt, je fais toujours attention à ce que mes repas soient complets. Glucides, protéines et lipides.
J'ai vécu une année en me sous alimentant. Sans m'en rendre vraiment compte ! Alors aujourd'hui j'ai inversé la donne parce que je me faisais du mal et ma santé aller de pire en pire... Je ne dormais plus la nuit, je faisais du sport tous les jours et je ne mangeais pas assez. Fatigue, stress, irritabilité constante !

Aujourd'hui je savoure d'avoir retrouver ma vitalité et ma joie de vivre.
Manger ne me fait plus peur !

09h10

9h et je suis déjà rentré de ma balade matinale. Les joies simples de la vie: le chien des voisins m'a suivi jusqu'au chemin où je suis allé cueillir de l'herbe fraîche pour mes lapins.
J'ai eu un sourire tout le long. Je l'aime d'amour, ce vieux toutou.

14h03

12h09.

7 km à pieds ça use, ça use... Mon frère a changé d'avis: pas de sport aujourd'hui. Comme j'ai diminué ma dose en insuline pour cette séance, je suis parti marcher. En rentrant se sera séance jambes ! J'ai besoin de me dépenser, depuis mes 1 an, je marche et j'ai toujours adoré ça.

J'ai perdu en muscle et ça me déplaît. C'est bien de manger plus mais maintenant il faut trouver l'équilibre entre alimentation et sport. Et ça, c'est pas inné !
Surtout quand le quotidien est bouleversé par des choix de vie.

Je fais une pause en t'écrivant sinon je risque l'hypoglycémie.
Plein milieu de semaine, il n'y a personne. Juste la nature et moi.

(Mon correcteur automatique vient de mettre "juste L et moi"), il est partout sans être là... j'aurais bien envie, moi...

Sinon, j'aimerai bien poser mon tapis de sport juste là en pleine nature et faire ma séance mais j'ai encore trop peur du regard des autres pour ça. Même si je suis pratiquement sûr de ne croiser personne.

15h39

Pouah, ça donne la pêche de faire du sport !
Je ne sais pour quelles raisons je me sens contente. J'ai l'impression que je vais voir L alors que c'est impossible, ça fait seulement une semaine qu'il est reparti et il m'a dit qu'il revenait dans 2.

18h21

Petit verre de vin blanc avant de manger... Ben quoi c'est pas l'heure de l'apéro ?! ;)

20h40

Dernière ligne du soir avant d'éteindre mon cerveau (du moins, je vais essayer).

Ma mère se ronge les sangs depuis que L m'a adressé la parole tout bas. Et je pense qu'elle soupçonne quelque chose mais je n'en parlerai pas. Alors elle le sent et elle intègre des petits pics dans les conversations.

Ce soir c'était "tu voyageras aussi, à mobylette avec un mec... Un vieux" après avoir vu une certaine pub.
Je lui ai simplement répondu "boarf, pourquoi pas hein !"
J'avoue, je m'en amuse un peu !

Demain matin, direction la salle de sport, seule. Au moins, ce sera fait et j'aurai le reste de ma journée.

10
+1
Ils aiment cet écrit :
  • michigan
  • Kolovor
  • Antileus
  • Myeong
  • Journaldunehypersensible
  • HeartandK
  • Blue Moon
  • rotvi
  • Lolita Véda
  • Oxymore
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !