Mardi 12 Février 2019

lu 37 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

08h48

• La vie est un apprentissage qui ne finit jamais


Journal. Hier soir j’ai complètement oublier de t’annoncer que j’avais enfin réussi à jouer un moceau au piano. J’étais très fière de moi. Du coup j’envisage une grande cariére de virtuose.
Réalité : au clair de la lune/ quelques notes/ piano de ma fille. Je ne dirais rien de plus au risque de te savoir rire de moi.

J’interpelle ma fille “regarde maman sais jouer une chanson” elle ne me jette aucun regard.
Ma fille étais debout devant son public d’ours en peluche en tenant fièrement son micro et en balançant son corps de gauche à droite. Sa lui était complètement égale que ça mère sache jouer les premières notes de sa comptine favorite. Il lui fallait juste des musiciens et elle m’avais choisie moi ainsi que sa poupée Barbie qui étais sur la guitare. J’étais reléguer au second plan dans le premier concert de ma propre fille !

Du coup je me suis dis, que ça intéresserais sûrement son papa. Alors quand il est rentrer du boulot hier soir, je lui ai annoncer mon super grand exploit. Il était hilare. Il m’a pris dans ces bras et je cite : “il t’en faut vraiment peux pour être heureuse. Allez vient je te met au lit avant que tu te plaint d’être creuver demain matin et laisse le piano de ma fille tranquille!”

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Umber
  • michigan
  • Nisan
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !