Spectateur d’un film trop court

lu 95 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Journal

Si je ne t’écris pas souvent c’est que je trouve rien de bien à te dire. Quand je me relis j’ai l’impression de me répéter et tu coup je préfère tout laisser en brouillon. J’ai plus de facilité et plus de liberté en m’écrivant à la troisième personne du singulier. Peut être parce que j’ai l’impression de n’être que spectatrice de ma vie et c’est bien triste à dire.

La reprise c’est trop dur ! J’ai l’impression de faire les choses aux ralentis au boulot et ça m’agace un peu. D’ailleurs je pense changer de d’entreprise courant Janvier 2019 car je pense être arriver au bout de ce que je pouvais apporter à cette entreprise. Mes journée sont rythmer sur la répétition et tout mes gestes sont quasi mécanique et ça me fait peur moi qui et horreur de la routine.
Mon boss m’encourage aussi à aller voir ailleurs pour pouvoir évoluer niveau poste et je suis du même avis que lui sauf que la nouveauté m’effraie aussi. J’ai peur de me lancer un nouveau challenge et d’ échouer et me dire « mais que-je fais ? » Alors comme une spectatrice j’attend patiemment la fin du film comme si je n’étais pas actrice de ma vie.

Mais si je ne prend pas de risque qui le feras pour moi ?
Et si je me plante ?

Une autres partie de moi me pousse à prendre des risque et de me faire confiance au pire ça n’as jamais tuer personne de se prendre une porte ! Mais j’ai peur parce que je me suis jamais prit de porte professionnellement parlant. Alors je tremble comme une feuille quand il s’agit de mettre à jour mon Cv et de regarder les postes qui m’intéresse. Je flippe à l’idée de découvrir autres choses et de ne pas être à la hauteur. Peur d’avoir un poste à responsabilité et de me louper. Peur d’accepter les offres de piston qui me sont dérouler sous le nez et de décevoir. Du coup je suis sur la bande d’arrêt d’urgence en panique.

J’ai pensé à m’inscrire dans un sport qui permettrait de me donner confiance en moi mais par manque de temps souvent j’oublie de regardé ce qui pourrais m’intéressé. Moi qui suis d’ordinaire si organiser je trouve le temps pour rien en se moment. J’ai des idées mais qui tombent rapidement à l’eau à cause de ça. Parfois je met ça dans le « panier » du manque de volonté mais passons ! Ce soir comme à mon habitude je finirais sur une citation,ce soir c’est bouddha qui m’inspire : « pour te libérer de la souffrance, libère toi de tes attachement » ça ne colle pas à mon texte mais cela colle à mon état d’esprit avant d’aller me coucher et j’aimerais m’endormir sur une note positif.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • colombine
  • Philophobia
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !