Lundi 14 Mai 2018

lu 110 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Journal

J’ai pris un peu de retard ces dernières jours concernant mes écris donc je vais te faire un petit récapitulatif rapide avant de repartir sur de bonne base.

Vendredi soir : je suis aller dans le Nord de la France afin de passé le week-end chez la famille de Tom. On a rouler de nuit donc une fois rentrer je n’ai pas eu d’autre choix que de dormir.

Samedi : le réveiller a étais plus facile que je ne pensais. Nous avons tous passer la journée dans le jardin à papoter etc. Le soir une soirée étais prévu, le thème c’était année 80. Je ne me suis pas ennuyée mais pas amusée non plus. J’étais partagée entre les deux sentiments.

Journal, je n’ai pas fini bourré. D’ailleurs j’ai jamais terminée ivre de toute ma vie.
Je connais mes limites et j’ai bien trop peur de ce qu’on pourrait penser de moi concernant l’image que je véhicule pour finir complètement ivre en soirée. C’est bête car le ridicule n’ai pas censée tuée mais grâce a cette pensée j’ai dû me sauver de pas mal situation désastreuse. En rentrant j’ai fini au lit. Je pourrais pas en dire autant des trois quarts des invitées qui ont dû dormir à la salle car complémentent ivre.

Dimanche : les parents de Tom ont proposé de retourner à la salle ou avait lieu la fête afin de « finir les restes » et de passer le temps avec le reste des invitées rester sur place. Nous avons gentiment décliner l’invitation préfèrent passer la matinée tout les deux au calme.
A 20h nous avons décoller pour rentrer. Et une fois arrivée je me suis jamais sentie aussi bien. J’ai jamais autant heureuse de rentrer chez moi. C’est fou mais je me suis dis, que j’avais beau apprécier passer du temps hors de chez moi, je préférais largement être chez moi. Le confort de son lit douillet et la liberté de faire ce qu’on veut entre ces murs ... le rêve. D’ailleurs je pense que c’est pour cela que j’ai un cote casanière.

Lundi : j’ai RIEN FOUTUUUU de la journée. J’étais encore crever et je me suis poser dans le canapé toute la journée à jouer sur ma Switch. Je me suis dis que c’était le jour parfais pour glander une dernière fois avant d’enchaîner six jour de boulot après un long week-end. De plus j’avais vraiment la flem de tout aujourd’hui. J’aurais même eu la flem de faire le ménage si la maison étais sans dessus-dessous.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !