#13/ La mère Guedin

lu 20 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Un matin que je sortais de mon garage, je suis tombée sur une cintrée, laquelle je compris vite avait RV avec Sachenka, car précisément elle s ‘ était égarée et trompée d ‘immeuble.

Alors que j’allais prendre l ‘ascenseur, du temps qu’il descende jusqu’à moi, j ‘entendais bien du bruit dans la cabine, pensais qu’il était plein à craquer, redoutant meme de devoir monter avec des inconnus en si grand nombre dans un si petit espace, je ne compris pas qu’une seule personne en sortit, alors qu’il ne fit aucun arrêt.

Je me suis dite, que la personne devait être au téléphone, mais je me suis souvenue qu’il n ‘y avait pas de réseau dans la cabine, ni au souterrain du reste.

La bonne femme passa devant moi et s ‘adressa derrière elle, mais il n ‘y avait personne à part l ‘ascenseur à qui elle envoya un doigt d ‘honneur, n ‘étant pas bien sure que ce ne fut pour moi, j ‘ai du avoir un air contrit, et elle dit » Fermes la ! »

Vu qu ‘elle ne me regardait pas moi, je ne le pris pas pour moi, mais du coup je pris peur, n’ étant pas habituée à voir quelqu’un converser dans le vide.

Puis elle rajouta « mais Bitch toi meme « ! !

Je lui dis alors enhardie par l ‘adrénaline » Mais ...., vous parlez avec la dame de l ‘ascenseur ? » ( me souvenant de ce que m ‘avait racontée Sachenka au sujet d ‘un patient psychotique qui insultait la fenêtre, laquelle fenêtre il fallait engueuler… du coup il fallait causer à la dame de l ‘ascenseur aussi, meme si moi je ne la voyais pas!)

Elle me dit » Mais oui à chaque fois que je le prends elle en profite pour m’ insulter. »

Je lui dis alors : » Non mais attendez ça ne va pas ça ! Je vais lui dire deux mots ! »

La bonne femme me regarde avec stupeur et j ‘appuie sur le bouton de la cabine qui s ‘ouvre avec une sonnerie comme si elle me recevait chez elle(... la dame de l ‘ascenseur) et sitôt ouverte, j ‘engueule la dame invisible de l ‘ascenseur comme du poisson pourri..

« Non mais oh ça suffit d’ emmerder les gens maintenant ! Vous allez nous fiche la paix dorénavant sinon vous aurez à faire à moi! ! »

La cabine se referme sans personne dedans et sans un son non plus.

La bonne femme se jette sur ma main , me la serre , me remercie mille fois et me secoue comme un prunier de l ‘avoir défendue LOL.

Elle me dit « au fait, je cherche le cabinet du docteur Sachenka De Ouskov, j ai du me perdre, vous connaissez? ? »

Et comment que je connais.!!!... je lui indique l ‘autre bâtiment, et lui propose de l’ accompagner en cas qu’il y ait aussi une dame dans l ‘autre ascenseur… mais voilà qu ‘elle me dit qu ‘elle va monter à pieds, car elle en marre de se faire insulter.

Je lui demande alors « Mais que vous dit elle donc ? »

La bonne femme me répond « Mais vous n ‘avez pas entendu ? Elle me dit « Bitch Okay,???!! ! »

Je lui dis « ah oui en effet, ce n ‘est pas sympa du tout, vous devriez en parler à Dr De OUFSkov, je pense qu ‘elle connait des gens qui pourront s ‘en occuper.... »

Elle « ah bon ? »

Moi « Pour sur! ! » et sur cet entre fait , je pars étouffant quelques rires, imaginant une future conversation avec le doc en question… LOL.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !