#11/ Descente

lu 19 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Sachenka fumait comme un pompier depuis des lustres et avait une voix si rauque qu ‘au téléphone souvent les futurs patients croyaient avoir à faire à un homme et s ‘excusaient déjà d ‘emblée avant même tout premier rv du malentendu sonore.Sachenka toussait aussi beaucoup et était parfois obligée de sortir pendant les séances.

Sa chocolamania à base des meilleurs chocolats noirs faisant de Sachenka une croqueuse hors pair.... mais régulièrement et terriblement de plus en plus constipée au fil du temps. Un caractère également fixé au stade anal accentuait le symptôme…

Pour compenser tout ça, elle faisait du sport intensif mais ses abdominaux finirent malmenés, son périnée en vit de toutes les couleurs aussi dans sa vie de sorte qu’un jour de fuites urinaires plus importantes qu ‘à l ‘habitude, elle consulta et le verdict tomba : Prolapsus.

Elle riait souvent aussi du nom même de ce diagnostic pour une psy : pro et lapsus LOL

Elle me dit alors : » pas étonnant pour une psy Lacanienne, je suis pour les lapsus! ! »ahahah

Sachenka remédia sans complexe à la situation ,en attendant une opération qui tardait à venir, en portant des protections que tout un chacun redoute normalement au passage en caisse du supermarché.... tous sauf elle.

La caissière qui la connaissait bien pensait que tout ce matériel était pour sa grand mère, comme Sachenka s ‘etait plu à fabuler.

Pour se guérir et entrainer son périnée malgré son célibat actif, Sachenka avait pris un abonnement au sex-shop local.

Un jour alors elle m ‘entraina dans une ruelle sordide et me dit qu ‘elle allait me montrer les derniers gadgets sur la question...nous sommes entrées donc dans ce temple du chibre en plastic....

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !