Détails d'août

lu 74 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

09h11

Moi je supporte assez mal la chaleur je fais des malaises et tout du coup j'essaye de rester dans ma casba pour éviter de décéder mais c'était compter sans mon école qui décide de me convoquer quatre fois de suite en plein après-midi alors forcément je me pose des questions : essayent-ils de m'assassiner ? Est-ce là leur solution ultime pour réduire le nombre d'étudiants et ainsi libérer de la place ?

Je me suis réveillée à 7h aujourd'hui, j'avais assez les boules à vrai dire. Ah, oh, je suis rentrée hier après-midi, ça fait du bien de retourner chez soi. Bon, le seul point négatif c'est qu'on crève littéralement de faim. Je m'explique ; mon père nous a rejoins en vacances en bateau et donc avec notre voiture, on ne peut donc pas faire les courses vu qu'on a pas de voiture sur place, et que le supermarché du coin est genre à 30 minutes à pieds : plutôt mourir de faim que de me traîner dans le bus des sacs de course de 10kg chacun sous cette chaleur.

Maman m'énerve de bon matin. Elle veut que j'aille chercher un papier au collège de ma sœur, comme si c'était de ma faute si celle-ci était pas fichue de le récupérer quand elle y était. Surtout que c'est super loin et que j'ai vraiment une flemme immense et que j'ai pas envie de retourner au collège où j'ai fait ma 3ème.

Journal, sans mon père, les journées sont tellement plus calmes et les soirées plus agréables. Personne pour crier, personne pour entrer dans ma chambre toutes les 30 minutes, personne pour m'embêter. J'ai intérêt à en profiter avec qu'il ne revienne, soit avant demain soir.

Je recherche des vêtements à commander pour la rentrée et j'ai très envie d'automne, de mettre mes jolis habits, de couleurs foncées et de nouveauté, et aussi des feuilles rouges et d'halloween et de citrouille, je voudrais retourner à Londres et revoir les rues bondées, je suis pleine de nostalgie. L'été n'est pas encore fini, je suis retournée à Toulouse mais la ville m'étouffera encore trop vite, il faudrait Boston ou Tokyo - je ne suis jamais là où je voudrais être.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • michigan
  • Imogen
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !