Lundi 30 Juillet 2018

lu 78 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher Journal,

Maintenant quelques jours que Driss n'est plus là. Autant te dire que ça me fait bizarre de ne plus regarder mon téléphone toutes les deux minutes en espérant voir son prénom s'afficher sur mon écran, et de rire bêtement entre deux messages échangés avec lui. Il me manque, terriblement. Affreusement. Mais moi, je ne pense pas lui manquer autant qu'il me manque. Journal, il me manque tellement... Je ne fais que penser à lui. Je suis une rêveuse, tu sais. Une personne qui voit la réalité en face, mais qui passe son temps à rêver. Je rêve à m'en crever le coeur. C'est destructeur, et ça me tue à petit feu. Tout doucement, à l'intérieur.

Hier, je suis allé aux fiançailles d'une personne de ma famille. La musique sifflait une mélodie traditionnelle, les talons claquaient sur le sol de la salle de fête, j'avais l'impression d'être hors du monde, encore perdue dans la couleur et les paillettes. Pour la première fois depuis des mois, j'écris dans ma tête mais je vais trop vite et toutes mes pensées se mélangent. Il y a trop de monde à l'intérieur, je dois slalomer entre les gens. J'ai conscience de chaque pas que je fais et beaucoup trop mal aux pieds. Ma robe ondulait, je devais la tenir pour éviter qu'elle ne s'envole. Le son était trop fort, les gens dansent. J'ai trop chaud et mon ampoule saigne. Je cours partout, pour me réfugier dans une chambre, reprendre ma respiration. Je combat la fatigue, peut-être est-ce la clé pour retrouver l'écriture. La laisser revenir aussi simplement qu'elle fait partie de moi.

Deux femmes, pendant toute la journée ont forcé pour me présenter de force à leur frère. Agaçantes. Soit-disant, ils étaient intéressés par moi, à peine m'ayant vue. J'ai refusé leur offre.

Aujourd'hui, j'ai rangé toute la maison, et fait des crêpes. La journée est passée à une vitesse folle, et je pense très fort à Toulouse et ses briques roses.

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Louna-s
  • nirvelli
  • Hope_
  • michigan
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !