shopping et premier amour.

lu 234 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
parce-qu'on était le 14 juillet

parce-qu'on était le 14 juillet

Yo! aujourd'hui on est le mercredi 15 juilleeet.

HIER j'avais dis que j'allais ranger ma chambre tout trier et tout, mais j'ai rien fais.... mais j'ai une excuse : toute la journée j'étais aller faire du shopping avec mom c'était assez cool. demain promis je rangerai ma chambre..!

je ne sais pas si je t'ai parlé de Clément, mais c'est un ami que j'ai rencontré y'a pas très longtemps, on s'entend super bien, malgré qu'il a deux-trois ans de plus que moi.. (-13j avant de partir en vacances!)

en c'moment-même jsuis en train de bouffer des sortes de graines et cacahuètes au paprika, j'ai hyper mal à la gorge mdr la fragilité. je me rappelle de mon premier amour, il m’a pas dit je suis amoureux de toi. il a dit je t’aime. quelques minutes après, il a ajouté, je ne te demande pas de m’aimer. il a dit ça, comme ça, comme si c’était une faveur, un cadeau qu’il me faisait. il a dit ça et il m’a embrassé. je n’oublie rien de ces nuits, corps à corps, de ces sommeils de douceur, de ces étoiles, de ces réveils moi sur toi, de ton regard, amoureux, et de tes yeux, qui me caressent, de la balançoire pour mieux toucher le ciel, de l’océan pour mieux noyer les absences, R majuscule en mes jours adolescents, premiers amours : tes songes en mes songes, premiers émois, chamades à l’âme, frisson des lèvres qui effleurent, découvrent, tu étais le premier, je crois, tu étais le premier, longtemps. u

jsuis complètement conne, j'ai repensé à tout ce que j'ai perdu en réinitialisant mon ordi. J'ai pensé à tous mes cours, aux films, etc. et puis j'ai pensé à toutes ces photos, à tous ces souvenirs. j'ai pensé à cette vidéo. la seule que j'avais de toi. supprimée, comme tout le reste. et maintenant, je me sens stupide avec ma tristesse et ma colère, à me demander comment je vais faire pour me rappeler le son de ta voix désormais.

bref on s'en fou d'ça, tout-à-l'heure jsuis allée à monoprix avec Tommy, et il y avait le livre d'EnjoyPhoenix, alors je lui ai dis "tu vas voir je vais ouvrir le livre au pif et lire la première phrase que je trouve, ça va être drôle" c'était une espèce de métaphore du cheveux, j'étais pliée en deux. jai eu envie de l'acheter, pour les soirs de tristesses.

douce nuit.x

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • nomadeleternel
  • Octaviaselina
  • Ange-Elle
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !