Lundi 25 Février 2019

lu 36 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J'ai repris mes études, il y a deux ans. Mais c'est vraiment dure.

Déjà parce que je suis un cas spécial. En effet, je n'arrive pas à me mouler dans le système. J'avais en tête que tous les profs avaient une grande intelligence et qu'ils maîtrisaient les connaissances de l'univers. En réalité, non, sauf quelques doctorants mais c'est tout. Ce qui m'a fait du bien, c'est dans ma quête de vérité, une réponse de ma prof de math qui est doctorante m'a dit : "on ne connait pas tout, la science se construit sur la base de fait expérimentaux dit comme vérité". Pour une fois, un prof m'a compris et ne m'a pas dit que ça venait de moi en me dévalorisant. La plupart de mes profs ne maîtrisent pas la théorie quantique. Exception faites de quelques physiciens, qui donnent ce cours en troisième et puis en master.

Ce n'est pas dans la science que je trouverai la vérité.

Pour l'instant, je suis nul mais archi nul. J'ai de grosse remise à niveau à faire en chimie et en math avant d'entamer les théories quantiques que j'ai déjà abordés. Je sais pas si je vais pouvoir y arriver d'ailleurs.

Comme le système ne peut rien pour moi, je dois travailler à ma façon. Du coup, je passe mon temps à la bibliothèques des sciences ou chez moi dans des bouquins à lire et relire, jusqu'au temps que je comprenne.

J'ai croisé une femme qui m'a fait ressentir quelque chose de fort. Je l'ai vue à travers une vitre, une étudiante. A vrai dire, j'ai d'abord ressenti puis vu et quand j'ai vu... j'ai ressenti un élan de passion avec quelque chose d'autre plus fort. Sa présence m'a fait prendre conscience que je me dévalorisait encore et qu'il fallait que je m'aime.

Une de mes profs m'a dit que j'étais bizarre. Je lui ai répond que oui. C'est vrai que je suis bizarre quand je ne m'aime pas. Je fais des trucs tordu.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Journaldunehypersensible
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !