Samedi 16 Février 2019

lu 37 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Hier soir, la Lune c'est levée dans le crépuscule. Je n'ai pas pu m'empêcher de la contemplée. Les températures sont trop élevées pour la saison, moi qui aime le froid et la neige, à mon triste regret, ils disparaissent ; quinze degrés Celsius au beau milieu de l'hiver. Moi qui ai cru que les petites vagues de froid avaient rétablie l'équilibre et bien je me trompé, enfin c'était un espoir.

Je ne veux plus d'année où il fait trente degrés Celsius tous les jours où l'herbes n'est plus verte, brûlée par le soleil. Je ne veux pas de pénurie d'eau comme dans les pays plus proche de l'équateur qui commence à manquer d'eau (comme la Californie). Notre fabuleux héritages se déséquilibre. Je ne rejette pas la faute sur les industriels ou bien les riches. Non, les consommateurs ont aussi leur part de responsabilité. Je suis responsable de ce que j'achète et si ce n'est pas éthique ni responsable alors je m'en passe, tout simplement. Sauf que parfois certaines choses sont essentielles. c'est pourquoi je change mon mode de vie, malgré une dépendance effective à la communauté humaine.

La vie me manque et elle disparaît sans cesse un peu plus chaque jour. Que faire ?

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Bonne Nuit sale ****!
  • edenn
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !