Plus que tout?

lu 28 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis encore là. Une heure après avoir écrit sur tes belles pages blanches.

Je crois que j'attends que mon cachet fasse effet. Ou alors c'est parce que j'ai trop peur de retourner me coucher auprès de lui, de le réveiller à cause de mes faiblesses alors que lui travaille demain.

J'ai peur.

Peur de cette relation, qu'elle me mène tout droit vers un mur et que je l'emmène avec moi se faire percuter sur les briques de celui-ci, tout ça parce que j'aurais voulu aller trop vite, tout précipitersans être sûre d'être prête.

C'est vrai que je le connais depuis un peu plus d'un an maintenant, et j'ai pensé que ça aurait servi à rien d'attendre, qu'il aurait pu soignervmon coeur comme il l'avait toujours fait.

Mais être "ami" et ensemble c'est différent, pas vrai?

Je ne suis plus vraiment la même, et luivnon plus. On a tous les deux peur de se blesser l'un l'autre maintenant.

Il a été très affecté par ce que je lui ai dit la dernière fois (je lui ai enfin dit ce que je pensais, sur le fait d'être peut-être une copine de remplacement).

Il m'a avoué qu'il ne souhaitait pas me perdre, qu'il pourrait rompre tout contacte avec M si je le lui demandais, que elle, il n'avait pas peur de la perdre, mais que moi il m'aimait plus que tout.

Je ne sais pas s'il m'a dit ça seulement pour me rassurer ou bien s'il le pensait réellement.

Je ne lui ai pas répondu que moi aussi je l'aimais "plus que tout", seulement que je l'aimais aussi.

Peut-être que je l'ai blessé avec ma réponse qui n'était pas exactement dans la réciprocité, mais l'honnêteté est importante pour moi. Et je ne veux rien avancer avant d'être sûre de moi: je veux limiter les boulettes.

Mais je crois qu'il attendait qu'on en reparle (de la "copine de remplacement"), puisqu'il a remis ça sur le tapis, il a qualifié ça de "petite embrouille", a dit qu'il en avait parlé à sa pote M.I. (qui est au passage aussi une de ses ex) et que du coup il m'avait acheté plein de chocolat pour me faire plaisir.

Oui j'aime le chocolat, j'adore le chocolat.

Mais quand il m'en donne pour des raisons comme ça, j'ai l'impression de me faire acheter.

Oui c'est gentil et mignon qu'il le fasse tout de même, mais non, contrairement à ce qu'il sous-entendait, ça ne prouve pas son amour ou l'importance que j'ai pour lui, seulement qu'il sait que c'est mon péché-mignon.

Et il faut l'avouer, tout le monde ou presque est au courant, je ne peux pas le cacher de toute façon. La dernière fois un de ces ami à même dit que j'avais comme des étoiles pleins les yeux quand j'en mangeais.

J'attends de l'investissement personnel de sa part. Est-ce trop?

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Maryline_du_59
  • mon courrier
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !