J-2 avant le départ

lu 21 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Il est 1:19 am, je suis... épuisée.

Je pars mercredi à 3h du matin en vacance (pour 8 jours), alors je cours partout m'occuper des derniers choses à préparer, même si j'avais fait ma valise 1 mois avant heh. Demain matin je dois me lever tôt pour m'inscrire à l'école (nouvelle option, encore). Mon père m'a dit que c'était la dernière année pour laquelle il paierait mes études, et qu'en suite ça serait terminé. En soi j'en attendais pas plus de lui, je savais déjà qu'il n'aimait pas que je change autant d'option, alors que moi... Tant que je n'ai pas trouvé ma voie, je préfère continuer a la chercher. Bon j'espère quand même que celle-ci sera la bonne inchAllah... En tout cas, a partir de maintenant je devrais me débrouiller.

Hier j'ai pu appelé mon monsieur, après avoir poussé un coup de gueule sur le fait que ça faisait 2 jours qu'il était là sans être là. Un vrai coup de vent. Alors au moment de dormir, il m'a appelé complètement mort de fatigue. Il ne parlait pas, il me regardait et m'écoutait seulement, mais ça me suffisait largement. Je le savais présent, avec moi. C'était ce qui m'avait manqué, et j'ai pu refaire mon petit plein d'affection avant de partir en vacance.

Après cet appel on a continué de discuter par message, de très... jolis... messages... Vraiment jolis. Assez pour qi'il fasse l'effort d'être présent aujourd'hui même en étant occupé, et qu'on ait une discussion étalée sur toute la journée.

Vivement qu'il revienne... Même si je sais qu'il réalise son rêve et qu'il est entrain de kiffer sa vie actuellement, je voudrais quand même pouvoir le revoir bientôt, égoïstement. Je suis heureuse pour lui, vraiment heureuse, mais la présence qu'il me donne par message n'égale en rien sa présence physique, même lorsqu'on parle une journée entière, je préférerai largement l'avoir auprès de moi durant 1 heure.

Au fond, je sais que c'est le meilleur pour lui, alors je lui souhaite de profiter au maximum tant qu'il en a l'occasion. De mon côté, je vais espérer que le temps qu'il passe à l'étranger passe aussi vite qu'un claquement de doigts pour moi.

Aller assez blablater, je dois aller dormir...

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !