Lundi 26 mars 2018, la balade à deux

lu 153 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je suis claquée. Je vais résumer ce weekend rapidement. Samedi : Salle avec mon petit cousin au matin, couscous après midi hehe puis vélo après avec mon petit frère et mes cousins. Dimanche : J’ai été conduire avec mon père, ça c’est super bien passé el hamdoulilah, c’est la 3e fois que je conduis et je cale presque plus, et là papa m’a fait aller sur la route et l’autoroute (bah oui, il a pas de patience). J’ai calé 4x en tout sur les 2-3h (contrairement aux 30x de la fois dernière), donc grosse amélioration hamdoulilah. Je commence à capter les sensibilités des pédales mnt, je suis fière de moi quand même, je me dis qu’eft je comprends assez vite même en pratique el hamdoulilah. Ensuite j’ai été chez Ilhem, et voilà, je suis rentrée, et là… J’ai parlé à Anas par msg, et je lui ai dmder pour qu’on sorte ajd, mais il m’a dit qu’il avait cours toute cette semaine donc c’était pas possible, puis il a réfléchis, et m’a dit qu’on sortirait, tant pis pour les cours. On a parlé par msg au début de la nuit, puis… Il m’a appelé, et c’est parti en nuit blanche. Ohlala. On a dormi à 9h du mat, du n’importe quoi mdrrrr mais bon… J’avoue kiffer les appels la nuit… C’est calme et apaisant, j’aime bien. Puis on a dormi un peu, et qd je me suis réveillée, j’avais suuuuuper mal au ventre et… Diarrhée en prime, mais ouiiii. Du coup bah… Je lui ai dit. Heh. Miskine il était près de C à m’attendre dps 20-30min, mais bon, c’était pas ma faute. A la fin j’ai pris des médoc et je suis sortie quand même, et on s’est retrouvé. On s’est baladé, puis on s’est posé tranquillement, une fois sur l’herbe, une fois au bord du cours d’eau, une fois sur les escaliers (où on se partageait son écharpe à deux), une autre fois sur un autre banc, mdrrr on arrêtait pas de bouger. Je me souviens, sur le chemin du retour, il pleuvait et lui avait un parapluie dans son sac qu’il a sorti, alors je me suis mise dessous avec lui, et là on a croisé deux monsieurs qui disaient « regarde, t’as vu comme il est galant, tu dois faire ça avec ta femme » mdrrrrr on était mort. C’est la 2ème fois qu’on reçoit ce genre de remarque, c’est drôle. En fait, ce garçon, c'est le gars typique des films romantiques. Il a une 2e écharpe pour moi, parapluie qu'on partage, il fait attention à moi, il se soucie de moi, il prend tout en double (genre il avait prit 2 bananes et 2 sucettes) mdrrrr ahlala, le nombre de filles qui voudraient un gars pareil...

Je me sens un peu paumée, même pas mal. J’ai toujours eu des problèmes avec les garçons, à partir du moment où tout devient sérieux, je stress et je laisse tout tomber. La seule fois où j’ai « osé » aller plus loin, c’était un jour « je t’aime » et l’autre « on garde nos distances stp ». Le pauvre, il était complètement paumé. D’ailleurs, après 7 mois environ de relation, je l’ai quitté et il m’a reproché de l’avoir fait autant douter, et je le comprends. Il a jamais vraiment su si je l’aimais ou pas (moi non plus par la même occasion), mais… En fait physiquement il ne m’attirait pas du tout, il me repoussait presque, mais son caractère me plaisait bien, du coup… J’essayais de faire abstraction à son paraître, mais j’y arrivais jamais vraiment. Alors certains jours j’étais collée à lui, et d’autres je voulais même pas le regarder… Ouais. Du n’importe quoi, je sais. Ensuite, tous les autres garçons qui sont venus vers moi après lui, au début j’étais bien, investie, puis au moment où c’était du sérieux, je disparaissais. Je sais pas pourquoi. J’ai peur de m’engager je crois, ou je veux tout simplement pas, je sais pas. En tout cas avec Anas, j’essaye de ne penser à rien, et simplement laisser passer les choses. On y va trèès doucement (en même temps, on est pote), et ça dépassera jamais une certaine limite puisque la religion nous en empêche el hamdoulilah, du coup si c’est un peu trop pour moi, je peux me retrancher derrière (je suis super timide et pudique, si un gars me prend la main, je vais… Vouloir la retirer tout de suite. Je serais tellement mal à l’aise. Cela dit, lui, qd je vois le regard qu’il me porte… J’avoue que, certes, je serais toujours super mal à l’aise, mais ça passerait mieux je pense. Je sais pas. En tout cas, quand je compare lui et ma 1ere relation (je peux mm dire la seule), je me pose pas pleins de qst de est-ce que oui ou non je l’aime ou il me plait, et je vis juste l’instant, sans me recroqueviller pour un rien. J’ai murit sûrement. En même temps, lui, physiquement, il ne m’est en aucun cas repoussant. Je le trouve pas bg ni quoi que ce soit, il est normal. Mais nos caractères match super bien, après ça reste que de l’amitié encore, rien de plus. Et ça, j’aime ! Je veux prendre le maaaaximum de temps possible sans précipiter les choses, ainsi, je peux bien bâtir mes fondations sentimentales en étant sûre de moi, et pas faire comme avec l’autre, commencer une relation puis voir si je finis par l’aimer ou pas. Imbécile. Je dois me mettre avec qlqn uniquement qd je l’aime, sinon, me connaissant, ça sera la merde. En fait, j’ai peur quand je vois que quelqu’un me porte une attention exclusive. C’est kiffant, j’avoue, mais ça me fait flipper à mort. C’est tellement de responsabilités. J’ai l’impression de devoir toujours rendre des comptes à qlqn, et de devoir tout le temps être avec 1seule personne, alors que… Bah j’aime pas. J’aime bien changer. C’est lassant à force de tjr voir la même personne, enfin c’est pt pcq je suis pas amoureuse, je sais pas, tout ça, le couple, l’amour, pour moi c’est une vraie merde, parce que je sais rien gérer, et je tombe jamais amoureuse du bon. Fais chier ! J’ai tlmt peur de finir avec UNE seule personne. Mais bon, si tout le monde le fait, c’est que ça doit être kiffant. On verra. J’ai le time de me laisser murir encore un peu, je pense que j’en ai besoin.

En tout cas, je pense pas finir ma vie avec, mais au moins faire un petit bout de chemin et découvrir pas mal de choses. J’aime vraiment le fait qu’on soit sur la même longueur d’onde niveau musique, voyages, vision des choses, on a bcp de points communs et les mêmes genres de délires, c’est cool. Mais des fois y’a des trucs que j’aime moins, comme… Hm… Il m’apporte bcp d’attention, bcp bcp, je sais c’est con de ne pas aimer ça, mais je suis tjr tombée amoureuse des badboys qui s’en foutaient de moi. Avoir autant d’attention ça me perturbe, mais je sais que je pourrais jamais finir ma vie avec un badboy, et que c’est quelqu’un d’attentionné qu’il me faut. Juste que là, I’m not ready, même si c’est agréable parfois. Qu’est ce que j’aime pas d’autre… Son côté je m’en fou de tout et méga flemmard. Je pourrais jamais être avec qlqn qui a la flemme de tout, mais bon ce côté-là me dérange pas plus que ça pour le moment. Ah ! Celui qui me dérange, c’est le côté haramiste. Je m’explique, qd il va en soirée, tout ça, j’aime pas. Il a rien à faire là-bas, surtout qu’il boit pas (encore heureux), mais je vois pas l’intérêt d’y aller, même s’il a bcp diminué toutes ses soirées depuis, il y va toujours quelques fois, et ça… Je dis pas que je mérite un imam, je suis pas la petite musulmane parfaite, mais ça c’est des trucs que je trouve pas respectable, c’est au dessus de mes principes. C’est tout. C’est les seules choses qui me déplaisent… Y’a pas beaucoup en fait. Et elles prennent pas une place de dingue, alors c’est cool. Maiis pour le moment on est juste pote, avec ambigüité certes, mais pote quand même. Ou bien, un couple pas tactile et sans les contraintes. Oouuuh j’aime le concept hehehe. Tout ça pour dire qu’avec lui, j’y vais au jour le jour, sans réfléchir. J’ai fait 1x cette erreur, je la referais plus, mon cerveau n’intervient plus !

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Romina Animor
Partager l'écrit
Romina Animor
Romina Animor :

Lol je ressens la même chose quand il s’agit des garçons, mais c’est pas un défaut tu sais, au contraire... c’est bien comme toujours on dit Hmdlh ;)

cest M
cest M :

@Romina Animor : et tu as réussi à avoir une relation normale une fois, sans avoir autant d'hésitation?

Romina Animor
Romina Animor :

@cest M : oui j’ai réussi :) mais j’ai fait l’erreur de croire que j’avais un défaut, et c’est pour ça que je l’ai perdu... ne fais pas comme moi

cest M
cest M :

@Romina Animor : C'est indiscret si je te demande lequel...?

Romina Animor
Romina Animor :

@cest M : j’ai toujours eu peur de tomber sur la mauvaise personne... et je voyais que les autres n’étaient pas du même avis... je croyais que j’étais difficile, et que si j’aimais quelqu’un je finirai par l’étouffer avec mon caractère, ça ne me faisait rien quand on me disait je t’aime, je ne croyais personne mais cette personne me comprenait, était sincère, et ne voulait pas que je change... mais en ne voulant pas la faire souffrir je l’ai perdu. Mais maintenant j’ai compris que c’est pas un défaut parce que c’est en étant comme ça qu’on trouve la bonne personne.

cest M
cest M :

Je vois. C'est vrai que s'il t'a accepté au départ avec ce caractère qui, tu penses, pouvait être étouffant, c'est que lui ça ne le dérangeait pas ou que ça lui plaisait. Quoi qu'il arrive tu finiras par tomber sur une autre personne aussi bien, et avec laquelle tu ne feras plus la même erreur, ça t'auras appris quelque chose et c'est le principal

Romina Animor
Romina Animor :

Oui exactement :) j’espère comme tu dis que je trouverai quelqu’un :) et pour ce qui est de ton journal les choses s’éclairciront petit à petit, je te souhaite bon courage :)

cest M
cest M :

Merci beaucoup, à toi aussi courage et beaucoup de bonheur dans ta vie!

Romina Animor
Romina Animor :

@cest M : c’est gentil merci infiniment :’)