Allô maman papa a bu....

lu 103 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
♫ Musique d'ambiance : [source]
Titre : Cœur De Pirate - Oublie-moi (Live Session)
Chargement de la musique...



13h06

Ma très chère Plume,

Tout se passait très bien hier, j'avais été en compagnie d'Orage et de mon étoile acheter mes planches pour mes carrés potagers, avant ça nous avions fait bronzette au jardin sur les chaises longues.
Enfin tout se passait bien, mon étoile était repartie chez son père, nous avions, de notre côté, fait du pop-corn et lancé notre film sur le grand écran du salon pour une séance ciné à la maison.


Lorsque tout à coup un appel de mon étoile en pleures, son père avait bu, était déchaîné après elle et surtout après moi, elle ne voulait pas rester là-bas, mais ne voulait pas que je vienne la chercher, parce qu'il allait s'en prendre à moi et elle ne voulait pas.....
Ma grande étoile devant venir à la maison je lui ai proposé d'appeler sa grande soeur pour que ce soit elle qui aille la chercher et non moi.
C'est ainsi qu'elles se sont retrouvées toutes les deux face à leur père à l'état d'épave crachant sa haine de moi, sa haine de tous, hurlant des horreurs et des mensonges.


Après un long moment ma grande étoile a réussi à s'extraire elle et sa soeur du domicile de cet homme imbibé de venin et d'alcool.
Moi de mon côté j'étais très inquiète durant tout ce temps et je prenais des nouvelles.
De retour à la maison ma fille aînée m'a raconté tout ce qu'il s'était passé et tout ce qu'il avait dit sur moi, je suis devenue sa fixation, son défouloir, son crachoir favori.


Je suis pourtant là à vivre ma vie loin de lui depuis très longtemps, à lui foutre une paix royale, refusant même de le voir ou de lui parler, et pour cause.
Je me protège de sa folie d'homme blessé, il y a longtemps que je suis passé à autre chose que lui depuis 15 ans, mais pas lui visiblement, il raconte de telles horreurs sur moi, si tu savais ma Plume, il me salit, il me traîne dans la boue du haut de ses mensonges.


Heureusement que j'ai ma grande étoile et Orage pour témoins que tout ce qu'il dit est totalement faux, mais en attendant des gens sont sûrement persuadés que je suis une femme horrible, dont mes parents, qui ont dû s'abreuver des paroles de cet homme dont ils ont faits leur rapporteur je crois bien, m'étant aussi éloignés d'eux, toujours dans le but de me protéger de leur toxicité sur moi.

Tu sais quand j'étais petite je me trompais toujours sur le nom de cet outil de géométrie que l'on nomme rapporteur, moi je disais que c'était un menteur, lapsus révélateur de l'avis que je portais sur ces gens qui rapportent tout en transformant la réalité à leur avantage.

Bref ma grande étoile ne veut plus voir son père, elle ne veut plus entendre ses mythos a t'elle dit de plus il lui a dit qu'elle était trop conne pour comprendre la vérité.


Mon étoile s'est réfugiée chez moi et ne veut plus retourner chez son père non plus pour l'instant, elle a eu si peur, il était tellement violent et énervé.

Moi je suis profondément blessée et j'en ai marre, je veux qu'on foute la paix, qu'on me lâche, pourquoi tant de haine, il ne peut pas passer à autre chose et me laisser respirer, et vivre sa vie et emmerder une autre ?
C'est un nombriliste de première, même pas fichu de comprendre le mal qu'il fait à ses filles, tellement préoccupé à se déculpabiliser de ses fautes et de ses défauts en crachant sur moi, la mère de ses filles.


Il a détruit mon image auprès de nos amis, auprès de ses voisins, ça encore je m'en fiche, mais il l'a fait auprès de mes propres parents et tente désespérément de le faire auprès de mes enfants à présent.


Mes parents ces pauvres cons prêts à gober toutes les saloperies que les autres ont à dire de moi, la parole des étrangers à plus de valeur que celle de leur propre fille, leur enfant unique et ça aussi c'est minable et indigne de véritables parents.
Mes blessures sont profondes même si je ne laisse jamais couler mes larmes devant personne, toujours je pleure en silence dans le noir de la nuit, pour que personne ne puisse voir l'étendue des dégâts.
J'ai toujours été comme ça, à prendre sur moi, de toutes façons à qui pourrais-je bien me confier, je ne veux pas empoisonner la vie de mes proches moi.

17h43

Je suis passée à autre chose, même si pas tout à fait, il ne s'en tirera pas à si bon compte comme il le croit sûrement, mo' silence lui réserve une dernière surprise qui lui fera assumer un de ses plus grands mensonges.
Bref je suis au jardin à siroter de la citronnade préparée par Orage, j'ai préparé le poulet aux épices qui ira griller sur le barbecue pour le dîner.
Ensuite, ce soir tard, nous irons avec mon étoile rejoindre Bâ pour boire un verre dans ce bar à ambiance que je n'aime pas trop, mais bon Bâ l'aime bien celui-là.

Ah et pour le dessert j'ai pris des fraises ma Plume.

17h54

Orage a découpé les planches et les a assemblées pour faire un de mes carrés potagers, nous n'avons pris de quoi n'en faire qu'un pour faire un essai et c'est plutôt concluant.

J'espère que demain nous irons en forêt pour prendre de quoi enrichir le fond de mes carrés, mais j'aimerai aussi aller à la salle avec mon étoile, bon nous verrons....

10
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Morrigan
  • Luciolie
  • Louna-s
  • AazBonaarBoziik
  • Titia7
  • escorpia
  • etoiledesneiges
  • mon courrier
  • rotvi
  • Marina07
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !