Vodka cerise

lu 127 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
♫ Musique d'ambiance : [source]
Titre : Khatia Buniatishvili
Chargement de la musique...



La nature humaine est formidable et détestable à la fois, je suis curieuse, j'attends de voir cette richesse d'enseignement qui ne va pas tarder à pointer le bout de son nez.

Je suis claquée de cette course folle, pas fâchée que cette semaine se termine même si elle ne se termine jamais vraiment.

Mon hirondelle m'attend, posée sur mon bureau, esquissée au crayon sur la feuille de papier blanc, elle attend bien sagement que je me décide enfin à lui mettre des petites touches de bleu.
Je lui jette un oeil tous les jours lorsque je passe devant, et intérieurement, sans un mot, je lui dis "bientôt".

Bientôt aussi, je la ferai graver sur ma peau. Mes bientôt peuvent être longs à venir, parfois, même souvent.

J'ai plein de petites choses dans plein de petits coins de ma tête et puis tout finit par se mélanger dans un joyeux foutoir et puis toutes les petites choses finissent par retourner bien sagement à leur place.


C'est moi qui les ai placées là, je les regarde et sans un mot je leur dis "bientôt".

Son collègue, en remerciement, lui a offert une bouteille de vodka, oui encore, de la vodka de production française.

Bien glacée j'y ajouterai un peu de cerise.

Si nous étions seuls je l'agrémenterais d'un peu de dentelle noire.

Mais nous ne sommes pas seuls.

Mais je m'enivrerai un peu, juste un peu, pour le plaisir de flotter légèrement et de tournoyer sans même bouger, et j'allumerai une cigarette et ce sera délicieux.....

J'en ai très envie, mais il faut attendre ce soir.

Et je pose de-ci de-là quelques fautes, parfois, même souvent j'en mets un peu partout et rarement je les corrige même lorsque je les vois parce qu'elles sont moi et que je m'en fiche un peu, même beaucoup je l'avoue.

Si nous étions seuls, je déboutonnerais sa chemise sans la retirer, je ferais glisser mes mains doucement sur son torse et lentement je les ferais descendre jusqu'à l'indécence.

Mais nous ne sommes pas seuls.

Il sourirait, alors je cesserais et avec insolence j'irais déposer mes lèvres sur le verre pour m'enivrer encore un peu.

J'ai corrigé quelques fautes mais il en reste certainement un peu.

Il serait amusé ce qui déclencherait à coup sûr un de mes éclats de rire et il me prendrait dans ses bras faisant de moi sa prisonnière, avec force il me maintiendrait serrée contre lui et viendrait délicatement déposer un doux baiser sur mes lèvres sucrées.

J'en ai très envie, mais il faut attendre ce soir.

Là il est étendu, entièrement dévêtu, sur notre lit et il dort.

Et je ne veux pas le réveiller, il lui faut se reposer.

Oh oui il reste des fautes, mais tant-pis.....

Bonne nuit.

Imparfaite que je suis.

La cerise est le fruit que je préfère mais ce n'est pas la saison, alors à l'heure de ma pause c'est dans une pomme que je vais croquer, et c'est l'heure de ma pause, le réveil d'Orage vient de se mettre à chanter, et non je ne me suis pas endormie, j'ai tapoté sur mon clavier comme toutes les nuits.

Elles étaient petites, les pommes, alors j'en ai pris deux.

Gourmande que je suis.

Il est parti et je m'en vais retourner tapoter sur le clavier jusqu'au bout de la nuit.

Il était là mais je dormais, je me suis réveillée mais il était déjà reparti.

Souvent je me réveille à l'instant même où il referme la porte derrière lui.

Mais peu importe il sera là ce soir et ce soir ce sera vodka cerise, je ne suis pas certaine qu'il portera une chemise et je ne pourrai m'empêcher de penser à cet écrit et il se demandera pourquoi je souris ainsi.

Chipie que je suis.

12
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Aveline I Can Fly
  • Bonne Nuit sale ****!
  • rotvi
  • Simplement Catherine
  • Titia7
  • AazBonaarBoziik
  • etoiledesneiges
  • Titus
  • Luciolie
  • MisSophie
  • Lizo
  • Morrigan
Partager l'écrit
rotvi
rotvi :

la vodka enivre jusqu'aux fautes entêtantes ton écrit sublime. 

Blue Moon
Blue Moon :

@rotvi : Oh merci :)