Laisse couler les mots

lu 179 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Je me suis endormie, puis je me suis réveillée à minuit, puis je me suis ré-endormie tout le reste de la nuit.
J'ai rêve, c'était désagréable, un de mes rêves était en rapport avec le monde du travail, ce monde que je hais au plus haut point, oh non ma Plume ce n'est pas le travail en lui-même qui me pose problème, ça ne l'a jamais été....
Bref j'étais de nouveau partie travailler dans une entreprise et j'ai du même coup ressenti cette horrible chose qui me pousse à fuir à chaque fois. Beurk que cette sensation est terrible et impossible à surmonter pour moi.

Il n'y a pas longtemps que j'ai ouvert mes yeux, j'ai plongé une cuillère dans le pot de pâte à tartiner au chocolat, puis j'ai eu besoin d'un peu de fraîcheur alors j'ai mangé une banane, je me suis fait couler un café et j'ai allumé une cici.
J'attends que le réveil de ma petite étoile sonne pour ma mission de tous les matins "ne pas louper le bus du collège".
Aujourd'hui je vais bosser de jour.....

Du coup ce rêve m'a permis d'identifier très clairement mon malaise, je sais à présent pourquoi ma Plume.

Je suis définitivement une sauvageonne, si, si.

Enfin moi j'ai envie de dire que ce sont plutôt les autres les sauvages hein d'une manière générale mais bon.

Des malveillants pour être plus précise avec une pointé d'égo surdimensionné et un besoin de domination, moui je crois bien.

Alors mon phone il m'énerve, là où il faudrait un accent il n'en met pas et là où il n'en faudrait pas il en met un, c'est rien que pour m'embeter hein ?

Mais tout cela reste cependant de ma très grande faute, impossible de m'adapter aux rouages de ce monde, refusant toute forme de pouvoir que l'on voudrait exercer sur moi......

Il s'agit bien d'un problème avec le pouvoir, car je suis plutôt disciplinée, je n'ai aucun soucis avec les règlements et les protocoles même lorsque je les désapprouve.

Et le regard des autres m'indispose car bien trop souvent il est chargé de mauvaises intentions volontaires ou non.

Et je n'aime pas être mise entre les mains des autres, je suis alors une anguille ma Plume, je glisse et j'échappe à la prise.

Et je finis toujours par courir vers la porte de sortie car cela m'est intolérable, c'est plus fort que moi.

Allez, oublions tout ça ma Plume et au boulot !

Je pourrais pousser bien plus loin cette analyse, parce que je sais parfaitement pourquoi je suis ainsi, inadaptée à la société, pour m'y trimbaler je dois faire de terribles efforts des efforts qui m'épuisent et c'est bien pour ça que j'affectionne ma solitude volontaire, elle est reposante et si douce en comparaison.

Alors lorsque Mx m'a demandé si je comptais descendre dans la rue samedi tout comme lui en compagnie des gilets jaunes, j'ai dit non, "pourquoi ?" m'a t'il répondu, parce que je ne supporte pas la foule, c'est une horreur pour moi tous ces gens de partout, toute cette tension, je suis une éponge qui absorbe toutes les énergies, qu'elles soient positives ou non, et c'est une sensation horrible ma Plume, horrible....si tu savais.....ce que beaucoup de gens ont en eux toi aussi tu serais horrifiée ma Plume, oh que oui.

Bon il y a cependant de belles personnes, fort heureusement.....derrière les déguisements.....

On me trouve souvent trop silencieuse, les gens associent ça à de la timidité, non point de timidité, je fais silence lorsque tout le monde s'agite dans tous les sens, lorsque les mots coulent avec abondance de toutes ces bouches. J'écoute et j'observe, je m'imprègne d'eux et je finis toujours par en savoir bien plus d'eux, qu'eux ne savent de moi, sage dans mon silence, les sens en éveil, toutes les écoutilles grandes ouvertes.

Et je vois, et j'entends, et je sens et je ressens, même ce que l'on ne voit pas, même ce que l'on entend pas.

Alors lorsqu'on me parle du monde de l'invisible, forcément que cela fait sens en moi, forcément.

Et c'est ainsi qu'Orage ne comprend pas que je parle si peu et que j'écrive autant.

Mais qui se fiche de ce que j'ai à dire ?

Bah je vais te le dire moi, personne.

Alors c'est à toi que je m'adresse ma Plume, parce que tout le monde s'en fiche royalement et moi j'ai besoin de m'exprimer, et si personne n'écoute, ce n'est pas bien grave tu vois, mais au moins j'ai dit , parce que peut-être que les mots ne guérissent pas tout, parce que désolée mais si les mots guérissent, mais d'accord peut-être pas tout, mais les mots doivent être dits, et finalement peu importe à qui du moment qu'on te laisse dire.

Et toi ma Plume tu me laisses dire sans ricaner bêtement, sans t'y opposer, sans me les jeter à la figure, enfin c'est arrivé parfois, mais pas si souvent.

Je suis celle à qui l'on dit, dont on demande l'avis, mais je suis aussi celle dont on écoute pas les mots/maux, c'est ainsi, je suis là pour les autres, toujours, mais personne n'est véritablement là pour moi, je ne leur en veux pas même si cela me peine parfois.

Et c'est ainsi que lorsque Orage a fait intrusion sur tes pages ma Plume, il n'a retenu que ce que j'avais de mal à dire sur lui, tout le reste est passé à la trappe, absolument tout le reste, dans mes mots c'est lui qui l'intéressait, pas moi.

Le monde est mortellement blessant, c'est ainsi qu'à travers les ans je me suis forgée une puissante armure, c'est à double tranchant car elle te protège certes, mais elle t'emprisonne aussi, c'est le revers de la médaille pour les âmes trop sensibles, pour les êtres trop fragiles.

J'ai trouvé sur le Chemin le lieu où je pouvais me défaire de cette pesante armure, j'y évolue en toute légèreté et pieds nus et ça il n'y a qu'à toi que je puisse le dire, imagine si je dis ça à des gens mais on m'enferme sur champs !

Je passais déjà à moitié pour une timbrée avant, mais alors là c'est le bouquet !!!!!

Un jour un ami m'a demandé très sérieusement ce que je fumais,bah rien de particulier, enfin aucun psychotrope, alors imagine maintenant ce qu'il pourrait penser de moi.

Allez je tape ma goule, mon rêve a brassé visiblement beaucoup trop de choses en moi.

Bon j'ai bien travaillé ce matin, je reprendrai ce soir.

Rhooo le sommeil me gagne encore ce soir, c'est bizarre tout de même, voici plusieurs jours qu'il en est ainsi.

9
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Addam
  • Lizo
  • MisSophie
  • Aveline I Can Fly
  • etoiledesneiges
  • rotvi
  • Elisa01
  • Luciolie
  • Morrigan
Partager l'écrit
rotvi
rotvi :

Il y a des "rêves" partout...Hector, sort de cet écrit!! ;)

Blue Moon
Blue Moon :

@rotvi : et il est très rare que je m'en souvienne contrairement à Hector ;-)

Elisa01
Elisa01 :

Comme je comprends...

Elisa01
Elisa01 :

Bise  Blue moon!
 

Blue Moon
Blue Moon :

@Elisa01 : toi et moi on se comprend, j'ai remarqué bien souvent à quel point toi et moi nous sommes taillées dans le même bois ;-)

Blue Moon
Blue Moon :

@Elisa01 : bisous too !