Le Miroir...

lu 468 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
Cet écrit participe au concours Le silence

Où es-tu dans ta peau de silence
Toi qui ne diras rien de ce qui bouge en toi
Et qui vas, ordinaire, chaque jour vers la chance
Avec l'air de celui qui sait où vont ses pas.
 
Que fais-tu dans les gestes qui tranchent
Toi qui soutiens des yeux le regard du présent,
Qui souris et qui ris, pour cacher que tu flanche
Lorsqu'elle, elle te veut, lorsqu'elle, elle t'attend.
 
Quels mots frôlent ta bouche et dressent ta raison
Quand son prénom se couche entre vie et vision,
Quand la rue devient pâle et le monde perdu
Parce qu'une idéale t'aveugle et te tue.
 
Quels mots serrent ton cœur dans ton sang, homme fait
Quand elle te fait peur, quand elle disparaît
Mais que tu la devine, agenouillée, tremblante,
Plus belle et plus divine qu'une statue de plâtre.
 
Quels mots pour cet amour qui déguste ton âme,
Et qui te fait, la nuit, et l'amour et la guerre,
Qui lézarde les murs de tous tes anciens temples
Pour qu'aimer soit un cri que tu ne puisses taire.

8
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Addam
  • Westerlies
  • Leapstic
  • Louisa
  • Ta Femelle
  • PresqueNouvelleVie
  • etoile sous la pluie
  • SevenSeven
Partager l'écrit
Ancien diariste :

Superbe !!

Louisa
Louisa :

de très loin le plus beau poème de ce concours!

etoile sous la pluie
etoile sous la pluie :

Oh!!!
petit Baudelaire!!!
je pleur
Quand la  rue deviens pâle et le mon de perdu.....
félicitations