Jeudi 10 Janvier 2019

lu 78 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
Humeur : Ailleurs
Noter ma journée : 3/10
♫ Musique d'ambiance : [source]
Chargement de la musique...




As-tu déjà ressenti ce sentiment, comme si tombait en miettes autour de toi, cher Journal ? T’es-tu déjà senti misérable au point où même te lever du lit te semble quasiment impossible ? Et pourtant t’es là, respirant l’oxygène que tout le monde respire, mais sans grande envie. Même mettre fin à ta vie te semble impossible, parce que t’en as juste pas le courage. Et quand on te demande ce que tu as, tu es incapable d’expliquer. M’enfin, dans mon cas, c’est tellement à expliquer que même un double de moi ne pourrais comprendre.

Je vais t’avouer une chose. Je hais les salutations. On me traite d’associal parce que je n’ai pas envie de saluer quelqu’un ; je ne le fais même pas à la maison avec ma famille. Alors qu’en vérité, je n’en trouve pas l’utilité.

« Salut, ça va ? Salut, oui et toi ? »

Alors déjà de un, la société a été confectionnée de fait à ce que la réponse soit un oui simple et propre pour éviter que la conversation s’allonge. Autant ne pas se le demander, non ?

De deux, si l’un des personnes répond non, est-ce que l’autre va vraiment s’intéresser à ce qui ne va pas chez son interlocuteur ? On a tous nos problèmes, qui a le temps de s’occuper des histoires des autres après un salut ? Autant ne pas le faire, non ? Bon, d’accord, j’avoue qu’il est plus simple d’engager une quelconque conversation après un « yo, hey, quoi de neuf » et toutes les formules dans le même genre. Mais après ça ne sert à rien de mon point de vue. Si tu veux un truc, tu me le demandes et je le fais ou pas, selon mon envie et mes possibilités. Pas la peine d’agir comme si on se connaissait depuis deux siècles.

Tout ça pour dire que je vais arrêter de te saluer au début de mes pages xD

Ha ! Tu vois comme je peux être saoulant quand j’explique le pourquoi de quelque chose ! Maintenant tu comprends pourquoi il serait tellement difficile pour moi d’expliquer à quelqu’un pourquoi « I’m dead inside », hein, hein ???

Le problème quand t'es malade ce n'est pas la douleur que ça cause. Le pire c'est quand tu sais quelle est ta maladie, mais tu n'y peux rien même si tu connais les remèdes, et ensuite tu dois apprendre à vivre avec pendant un long moment voire toute ta vie, et par-dessus le marché les personnes peuvent pas comprendre de quoi tu souffres. Pourquoi je ne consulte pas un psy ? Parce que ça coûte trop pour un petit étudiant de troisième année… Et mes parents voudraient jamais débourser un sou pour ça, un psy et puis quoi encore ?

Je suis resté cloitré chez nous depuis deux jours. Hier il ne s’est rien passé d’exceptionnel, ma dépression nerveuse avait continué de plus belle et je n’avais pas un mot à écrire ici. Lara étant malade, j’ai personne à inviter dehors, les autres avec qui je sors habituellement travaillent. C’aurait été bien avec quelqu’un sur FB pour perdre le temps, mais les conversations avec Lara ne dépassent jamais le stade de son copain, ses frères et les livres. On a beau avoir pas mal de choses en commun, on finit vite par se lasser et au final on s’ennuye à mort. Du coup j’engage les conversations à gauche et à droite (aie, je hais faire ça) parce que mes jeux ne me suffisent pas non plus.

Tout m’ennuie, rien ne me motive.

Et personne n’a envie de parler de tout et de rien apparemment quand c’est toi qui a envie de parler… Remarque, pour moi, parler de tout et de rien n’a aucune limite. Quand je me sens à l’aise avec quelqu’un et qu’elle le montre, on peut parler de quelle est la raison de notre existence pour passer à j’ai pas aimé le dernier spider-man directement. Haha, t’as compris, je fais référence à Shanna… La belle Shanna… elle me manque tellement que je me suis mis à dessiner un autre de ses selfies sur mon pc… Mais je suis pitoyable en dessin que j’ai laissé tomber au bout de 30 minutes… Je me demande comment elle va. Est-ce que j’ai laissé une trace quelconque dans sa mémoire, son cœur, sa vie ? Honnêtement je n’ai pas envie de connaître la réponse. Un oui me donnerait à nouveau confiance aveuglement à vouloir reprendre contact, un non me briserait… Peut-on briser ce qui est déjà à l’état de poussière d’ailleurs ? Faudrait que je lui demande ça un de ces jours…

Demain j’ai un examen de rattrapage de statistiques à faire. Et je suis dedans jusqu’au cou. J’ai revu nos cours et je n’ai rien compris. Ma seule chance c’est qu’on puisse ouvrir le pc en plein examen pour les traiter sur Excel. Autrement, c’est reparti pour un autre examen de rattrapage. Sans oublier bien sûr les sermons habituels de mon père et ma mère pour bien niquer le moral. Le pire serait que j’aie à recommencer toute mon année à cause d’une seule matière. Donc il vaudrait mieux pour moi que Excel soit autorisé. Peut-être arrêter de déblatérer ici aussi hein ? Je vois ton petit rictus, cher Journal. Ne le cache pas, on est entre nous.

Samedi je serais à une partie de Loup-garous avec des potes… en commun avec Shanna. Ouais, j’espère qu’elle sera là. Ou pas. Je ne sais pas en fait. Est-ce que j’aurais le courage de lui parler si je la vois en face à face ? J’ai essayé depuis deux semaines de la voir « par hasard » mais il y a toujours un truc qui m’en empêche. J’ai même envie de dire qu’elle fait exprès d’aller aux mêmes plans que moi, mais j’y suis jamais allé du coup elle m’a bloqué partout. Ce n’est surement qu’un tour de mon imagination, encore, comme toujours, mais l’espoir fait vivre dit-on hein ?

Du coup je me demande qu’est-ce que je lui dirais si on se voit samedi, si on parle. Si elle ne s’est pas remis avec l’autre enfoiré. Ou si elle n’est pas encore en couple. Vais-je vraiment y aller ? J’ai déjà invité une fille pour m’accompagner (très intéressante d’ailleurs celle-là, il faudrait que je t’en parle un de ces jours si elle m’emmerde. Tiens, je te parle de tout ce qui m’emmerde, un peu à la manière dont ferait un ado pré-puber qui recevrait le death note. Et si je t’appelais Ryuk ? Me connaissant j’en aurais marre à un moment mais on changera au fil du temps, ça te va ?) pour samedi, histoire de pas paraître comme un loser. Et puis je l’ai présentée comme étant ma copine donc ça ira :rire: Là au moins je pourrais voir si Shanna réagit ou pas – si elle sera là, j’espère que oui… ou non… et puis merde qu’elle aille se faire voir.

Sinon, j’ai trouvé ces quelques paroles que j’aurais voulu que Shanna voit et que je trouve très inspirantes. En soit, ça n’a rien de bien profond. Mais une chose qui nous est commune à moi et elle, c’est qu’on a pas de raison de vivre. On se crée tellement de passions justement pour avoir cette raison de rester sur terre. A un moment elle a abandonné et on s’est gueulés dessus… mais ce n’était qu’un petit débordement, rien de bien méchant. Elle voulait en finir avec sa vie. Alors je lui ai fait écouter Ed Sheeran – Even my dad does sometimes. J’ai cru l’entendre pleurer dans son micro sur discord. Mais depuis elle n’en parlait plus… Puis j’ai vu ces paroles et ça m’a fait penser à elle. Je te les laisse ici, Ryuk, parce que Shanna ne les verra pas avant longtemps. Et puis comme ça, tu pourras m’aider à me rappeler pourquoi je devrais continuer vivre malgré ma mort intérieure. Maintenant que t’es utile, tu te fatigues plus à m’écouter hein ? ;)

Toujours cette impression de vide, d’oublié… Y a un truc que je n’ai pas fait, mais quoi… ? Peu importe. Demain, un peu de sport pour transpirer et reprendre des forces. Ca aidera mon cerveau à s’activer un peu avant le partiel. J’espère vraiment le réussir demain sinon je peux tirer un trait sur tout… mais vraiment toute ma vie… Je ne suis pas croyant, et je doute que quelqu’un que j’appelle Ryuk, un dieu de la mort, le fasse. Mais si tu as un quelconque pouvoir, aide-moi pour demain, okey ? Je ne te promets pas de ne plus t’embêter après, mais on parlera de Shanna plus tard. Ou la fille que je vais inviter samedi – on vient de passer deux heures au téléphone d’ailleurs, demande express pour oublier que je merde dans ma vie, et ça a bien réussi :’).

Bref, j’ai fait le tour je crois. Encore merci d’écouter les récits d’un mec anormal, Ryuk. A demain.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Hope_
  • Lolita Véda
  • rotvi
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !