Heureuse.

lu 47 fois • écrit publicAjouter aux marque-pagesSignaler un abus

Je suis heureuse de n'avoir nul part où aller là maintenant.

Je suis heureuse d'être exactement là où j'ai envie d'être.

Je suis heureuse de penser à toi.
Je suis heureuse de parler de toi.

Je suis heureuse de t'aimer.

J'arrive pas à y croire. Je ne pensais pas que c'était possible. Je ne pensais pas que ça pouvait m'arriver à moi.

J'ai toujours cru en l'amour, le vrai. Peut-être pas pour toute une vie, enfin, je ne sais pas mais je ne veux pas trop y croire non plus.
J'ai toujours été une romantique optimiste. Persuadée que tout ce que l'on vit avant de rencontrer cette personne nous permet de savoir ce qu'il ne faudra pas négliger dans la prochaine relation.

Bien sûr avant toi, tout n'a pas été parfait. J'ai fait des erreurs. Je n'ai pas toujours été sincère. Encore moins avec moi-même. Mais j'étais persuadée de faire de mon mieux. Bien que cela soit faux, je voulais "tout bien faire".

Autant de dire que ce ne sera pas comme cela entre nous. Non, ce ne sera pas une pâle copie de ce que l'on voit à la télé, de ce que l'on croit être la relation "parfaite". Non, ce ne sera sûrement pas comme ça.
Pour de très bonnes raisons. Entre nous, ce sera réel et sincère. Toujours. Du début à la fin. Toutes les bonnes choses ont une fin. D'une manière ou d'une autre. Mais pour l'instant, je ne veux pas y penser car je m'enfous. Je m'enfous de ce qu'il peut arriver. Je veux juste que là maintenant, on fasse notre bout de chemin ensemble. Tout en faisant notre possible pour qu'il dure très longtemps et que l'on n'en voit pas le bout.

Je te le dis, je suis bien ici. Avec toi. Et je compte aller nul part d'autre.

Quand je reviendrai, je veux habiter avec toi. Je veux commencer ma vie avec toi, pour de vrai. Je veux être heureuse comme je le suis là, du matin en me levant à tes côtés au soir en me couchant à tes côtés.

Je veux juste que ce soit nous.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Evana 19
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !