Entre la vie et autres chose.

lu 155 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Aujourd'hui je suis divisé il y a une semaine ont me disais que tu étais sur le point de mourir , tu étais dans le coma... quand j'ai appris cette nouvelle j'ai ressenti une douleur que je n'avais encore jamais ressenti, j'ai bien vu que tu n'allais pas bien toute la semaine ou je suis venu te voire ou je me suis rendu compte que ton esprit s'éloignais de moi, se sentiment d'impuissance cette envie de te serrer fort dans mes bras et te dire que tout ira bien ....

Ensuite comme revenu de nul part tu t'es remise a sourire , à nous raconter des petites blagues, a nous dire que se n'étais pas ton heure et à te plaindre de l'incompétences de ta prise en charge. Un grand soulagement c'est alors emparé de moi , l'espoir à envahie mon cœur j'ai souris, rigoler j'étais heureuse en sortant de l'hôpital...j'ai donc décider de revenir le lendemain pour profiter de la chance que la vie nous avais offerte re vivre des moments précieux en ta compagnie . Le lendemain arriva et j'ai bien vu a mon arriver que rien ne serais comme la veille mais je me suis dis que la fatigue accumuler avec le traitement que tu subissais expliquais se revirement , rien ne laissais présager que tu nous ferais cette arrêt respiratoire, quand je t'ai vu sous mes yeux faire se "malaise" le cauchemars se reproduisaient , je me revois dans se couloirs a crier que l'on vienne nous aidés, à cette instant il m'a paru si vide je ne voyais personne pour voler a ton secours , nous étions impuissant ca m'a sembler une éternité avant que les médecins se précipitent en courant a ton chevet, je me revois figer, paralysé par la peur à me demander si a cette instant précis tu étais sur le point de nous quitter pour de bon.

Les médecins nous ont reçus dans leurs salle de réunion , ils nous ont expliqués avec toute leur gentillesse que rien n'étais gagner qu'un jour tu étais bien que le lendemain tu ne l'étais plus...trop instable niveau santé, pleine de surprise, courageuse comme tu l'as toujours été.

Et encore une fois mes yeux se sont remplis de larmes car encore une fois je réalisais qu'a tout moment je pouvais encore te perdre, je revois le médecin dire qu'il ne s'acharnerais pas et mon incompréhension face à cette décision sachant que tu as de nouveau toute ta tête que tu re mangeais que ta fièvre avais baisser et que tu étais bien présente comme à ton habitude. Tu as demander à nous voire car nous étions tous partis trop vite à ton goût...tu nous as dit "il suffit que je tousse et vous partez en courant" tu m'as fait rire car j'ai tellement eu peur que ses mots raisonnaient dans ma tête en me disant que tu étais peut être bien consciente que tu avais manquer de nous laisser mais que tu étais toujours la et bien là. La semaine passe et je te vois avec des hauts et des bas je n'ose pas forcément te regarder dans les yeux car j'ai toujours cette image dans ma tête , j'en ai fait des cauchemars... Aujourd'hui tu te bat toujours ,tu es tellement forte j'aimerais être comme toi mais je ne le suis pas...j'appréhende ma venu à l'hôpital aujourd'hui parce que je ne sais jamais a quoi m'attendre dans quel état de santé tu seras si je verrais ton sourire ou ton visage fermer. Certains ne comprennent pas mes réactions face à cette situation j'entends que en vue de ton âge il ne faut pas s'attendre a des miracles que tu as eu une belle vie...Faux toutes ses conneries je ne veux pas les entendre quand on aime une personne qu'importe son âge qu'importe se que les gens disent on aime et on ne veux pas voire la personne nous quitter en l'occurrence du haut de tes 87 ans oui tu as vécu mais tu n'as pas eu une belle vie tu as toujours tous fait pour tout le monde et je t'aime tellement que oui peut être ca parait égoïste aux yeux de certaines personnes mais je ne veux pas te perdre, je veux te revoir chez toi à venir manger avec toi , prendre un petit apéro avec toi et que tu continue de me raconter ma jeunesse et tout le reste. Je ne suis pas prête à abandonner j'espère que tu ne l'ai pas non plus.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Elisa01
  • Evana 19
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !