01/06/2019 - 04 - Le calme avant la tempête

lu 37 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
♫ Musique d'ambiance : [source]
Titre : Poets of the fall - Moments before the storm
Chargement de la musique...



Cher Karstolgronhaal,

C'est le calme avant la tempête je pense. Je le sens que ma vie va repartir dans un chaos d'ici peu. J'avais commencé à mettre de côté un peu d'argent, mais j'imagine que je vais être contraint de piocher dedans. C'est l'histoire de ma vie, dès que j'ai eu de l'argent de côté, j'ai eu des tuiles qui m'ont forcé à pioché dedans. C'est ainsi que va la vie après tout. Ces problèmes, c'est le calme avant la tempête, avant une autre épreuve plus difficile à encaisser encore. La sensation de solitude me reviens en pleine tête. J'ai toujours l'impression de déranger en même temps, d'imposer ce que je suis aux autres. Je dérange de par mes désirs et mes rêves. L'isolement que j'ai déjà connu, je sais que ça va finir par revenir. C'est une échéance que je revois régulièrement en vérité. Je passe quelques mois, voir une année en isolement en général après avoir perdu contact avec tous ceux qui pouvaient me parler. Cette fois ci j'ai envie d'envoyer valser cette échéance, de lui dire non.

J'ai vécu des phases d'isolement totale, allant jusqu'à la perte de la parole. Non pas par soucis de santé, mais par volonté de ne plus être emmerdé de par mes rêves et désirs révélé de vive voix. Cette fois ci, je refuse. Je refuse de perdre la parole une nouvelle fois. Je refuse de retourner là dedans. Je n'ai pas envie de me battre, après tout ce que j'ai vécu, j'estime comme pour beaucoup de personnes que je connais et qui se sont battues depuis longtemps, que nous avons le droit à la paix et d'avoir une vie paisible et remplie de joie. Je vais devoir ressortir cette bonne vieille armure du sable où je l'ai laissé. Une armure qui m'a permis par le passé de survivre, et aujourd'hui, il est temps de livrer ma dernière bataille. Il est temps d'arrêter de survivre. Je ne sais pas si je gagnerai ce dernier combat contre la dépression, mais c'est quitte ou double. Je ne compte pas m'embourber dans une vie entière de combat contre la dépression. Je ne sais pas si je gagnerai, je n'en ai aucune idée. Elle a emportée Emilie après tout et elle était plus positive que moi.

J'ai peur de ne pas être à la hauteur de ce combat, mais en même temps je n'ai plus le choix. C'est la dépression qui est à l'origine de tout, je me suis effondré car je suis pourris de l'intérieur par cette saleté. J'ai du mal à me dire que je peux gagner, mais je pense m'être assez endurci pour cela. J'ai pris assez de claque dans le museau pour ne plus réagir. Je suis ce que je suis, je suis ce que j'ai décider de croire que j'étais. Je ne me plierai plus aux lois sociales qui régissent les interactions entre humains. J'en ai fait les frais de vouloir faire du mimétisme. Pourquoi vouloir faire du mimétisme? Car je ne savais plus ce que c'était que de me comporter comme un être humain. J'ai beau avoir un langage soutenu assez prononcé, pouvoir sortir quelques jurons de temps en temps, je ne peux cacher ma nature et ce que je suis. Si un jour il devait y avoir une personne qui partagerai ma vie, ce que je ne crois pas, elle devra accepter l'entièreté de ma personne. C'est fini les concessions sur ma personnalité.

0
+1
Ils aiment cet écrit :
Partager l'écrit
lovilova
lovilova :

Bien sûr que si quelqu'un est né pour être avec toi !! N'en doute jamais, c'est ce qui te fera gagner cette bataille et faire arriver cette personne plus vite.