02/04/2019 - 02 - Repos repos, piano piano...

lu 67 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Chère Emma,

Je n'arrive pas à dormir. Pourtant j'étais bien parti pour mais au final non. Bon bah je me repose simplement alors. Il faut bien parfois non? Je commence à aller bien mieux. Non pas que je sois en super forme mais au moins je me sens moins fatigué psychologiquement. Physiquement la fatigue n'a plus trop de sens pour moi, je vais jusqu'au bout de mes limites à chaque fois, que je sois reposé ou fatigué, mais c'est surtout psychologiquement que cette nuit de sommeil est tombée à point nommé. Je ne te dis pas à quel point ça fait du bien de dormir une nuit complète en seulement deux fois. J'ai du mal à y croire encore d'ailleurs. J'espère que cette nuit sera comme la précédente, que je pourrais dormir 8h d'affilé, voir un peu plus pourquoi pas. Je crois que ça commence à aller mieux pour quelques raisons. Déjà j'ai passé un entretien d'embauche, ça me montre que ma situation n'est pas statique et c'est bien. Ensuite, je commence à retrouver une part de confiance en moi. Je ne dirais pas pourquoi car je préfères le garder pour moi, le temps que ça se développe.

Je garde pas mal de choses pour moi, j'ai besoin de garder une sorte de jardin secret quelque part. Un jardin où quelques personnes seulement sont autorisé à rentrer. Je suis comme ça, je suis un peu secret sur certaines choses, mais c'est surtout pour garder la magie et la beauté de certaines choses, pour garder une forme de féérie dans ma vie. Oui j'aime garder cet aspect féérique, j'aime l'entretenir pour tout un tas de choses. C'est pour ça que je vois bien plus le bon des gens que le mal. Je sais que ça parait con, et ça l'est probablement, mais c'est comme ça que je vois les choses. Je préfères voir le bien, sans occulter le mal bien-sûr, mais je préfères voir le bien en premier chez quelqu'un. Une personne n'est jamais toute blanche ou toute noire, elle est un mélange des deux qui fait qu'elle est qui elle est. Quand j'aime une personne c'est entière, pour à la fois ses qualités et ses défauts.

J'ai su, malgré mon vécu, garder un amour pur, comme celui d'un enfant. Je penses que c'est une qualité et ce qui me rend peut être plus vulnérable psychologiquement, mais je préfères garder cet amour pur et être plus fragile, que de perdre cette pureté d'amour et devenir juste un connard de plus sur cette planète. Je me dis que si un jour on finit par m'aimer, c'est pour cette part d'amour pur, non touchée par la crasse et la haine de ce monde. Peut être que c'est un peu naïf de ma part, mais je préfère le croire que de perdre cette part de moi qui fait quand même partie de mon identité. Car oui, c'est par cet amour que l'on peut me définir aussi, le fait que j'aime sans distinction tout ceux qui finissent par entrer dans ma vie. Bien-sûr tout le monde n'occupe pas la même place, mais cela ne m'empêche pas d'aimer. Peut-être qu'un jour j'arriverais à transmettre cet amour à quelqu'un, et que cette personne le ressentira suffisamment pour être apaisée. C'est un espoir que j'ai toujours.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Blue Moon
  • Journaldunehypersensible
  • CanonScier
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !