01/03/2019 - 01 - La boule au ventre...

lu 86 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher Karstolgronhaal,

C'est avec un manque de sommeil conséquent, une angoisse montante, les yeux épuisés, et quelques larmes que je t'écris enfin pour la première fois depuis longtemps. En effet ça fait longtemps que je ne t'ai pas écrit. J'en suis navré car j'aurais dû t'écrire plus d'une fois, mais ces dernières semaines ne m'ont pas épargnés comme tu peux t'en douté. Il va falloir que je te mettes à jour de pas mal de petites choses qui sont assez importante pour que tu puisses comprendre où je veux en venir. Car oui, j'ai continué à vivre entre temps. J'ai continué la conduite, j'ai bossé une soirée au noir, j'ai fait des crises de larmes, je me suis effondré et relevé, j'ai tenté d'apporter mon aide à d'autres personnes et aujourd'hui, je me sens on ne peut plus seul face à ce que je dois affronter. Au final c'est seul que je devrais l'affronter alors autant l'être réellement. Non? J'ai l'habitude après tout.

Donc, on commence par la source de mes angoisse, la source principale, l'examen du permis de conduire. Oui j'ai enfin une date, le 5 Mars. Je passerai mon examen aux alentours de 10h08. Rien que d'y penser je suis au bord de l'évanouissement. Je me sens si mal... Pourtant je devrais être excité, je vais enfin avoir mon permis, la seule chose qui me manque actuellement pour avoir un job! Mais non, j'angoisse comme un débile. Je suis épuisé mais je ne trouves plus le sommeil avant 2h30/3h du matin maintenant. Pourtant je suis debout les deux yeux ouverts vers 7h30/8h, mais ça ne m'empêche pas de ne pas trouver le sommeil. Je n'ai pas le droit d'échouer à ce permis de conduire... L'échec n'est pas une option... Je dois réussir... J'ai si peur d'échouer, de décevoir... Je n'ai plus rien, et j'ai peur de perdre l'amour de ceux que j'aime par une déception comme celle là... De toute façon ça a toujours été plus ou moins le cas non? L'échec n'a jamais été une option.

Ce permis me permettrai de travailler, du coup c'est toute ma vie qui dépend de l'humeur d'un examinateur... C'est une blague? Putain, la vie me chie dessus en permanence quoi. Vivement que tout ça s'arrête, que je puisses passer à autre chose, trouver un taf, me faire quelques sous et m'en aller d'ici. C'est tout ce que je veux, m'en aller d'ici. Je n'ai jamais aspiré à rien d'autre que de partir d'ici. Je ne veux plus vivre avec des gens aussi toxiques que mes parents qui sont plus toxique que le venin d'une vipère. Je sais que je suis prêt pour le permis, je me suis préparé pour ça. Aujourd'hui j'ai juste besoin de me perfectionner. J'ai besoin de me perfectionner et de prendre un peu de plaisir dans la conduite. Je me demande combien de temps je vais encore supporter le fait de me faire copieusement tartiner la raie avec toutes ces connerie...

5
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Philophobia
  • Addam
  • Blue Moon
  • Growup
  • Simplement Catherine
Partager l'écrit
Philophobia
Philophobia :

Courage, ça va aller, tu vas y arriver certes. Tu y es presque. ;)

Blue Moon
Blue Moon :

Tu vas y arriver, ne te mets pas trop la pression, du moins il faut essayer, bisous.

Growup
Growup :

Bon courage, si tu es prêt, tu l'auras ! C'est normal de stresser mais tu verras, une fois au volant le jour J, ça ira tout seul :)

AazBonaarBoziik
AazBonaarBoziik :

@Blue Moon : merci :) oui il faut essayer ^^ bisous bisous :)

AazBonaarBoziik
AazBonaarBoziik :

@Growup : merci, j'espère que tu as raison ^^

MantaOups
MantaOups :
• modifié 48 sec. après

Courage je penserais a toi le 5 mars, je serais au bloc pour me faire operer de la cheville, donc si j'y arrive, tuy arrivera aussi ^^