16/09/2018 - 06 - Jouer sa vie comme on jouerai son propre rôle dans un jeu.

lu 115 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher Journal,

Aujourd'hui j'ai eu ma phase de jeu. TES V : Skyrim est un jeu que j'ai aimé depuis sa sortie en novembre 2011. J'y rejoue à chaque fois que j'allume la console et aujourd'hui dans le jeu, au milieu de tout les carnages que j'effectuais avec ma hache à deux mains, j'ai pris le temps d'adopter une fille et d'épouser une jeune femme. Cela fait un moment que mon Huscale était à la maison de Blancherive et je me suis dit que d'adopter une fille qui mendiait dans la rue serait une bonne chose, mais que de lui donner en plus du foyer et de la nounou, une maman, serait une bonne idée. Je me suis donc attelé à cette tâche. En vérité, cette petite fille me rappelait ma petite soeur, et si un jour je trouvais une gamine orpheline dans la rue, je ne pourrais avoir le coeur de la laisser dans la rue. Je ferais une procédure d'adoption pour l'adopter moi-même. Je ne supporte pas de voir des enfants abandonnés à eux même dans la rue, d'autant plus quand ils n'ont plus de chez eux. Du haut de mes 23 ans, j'ai l'espris d'un enfant, mais la responsabilité et la réflexion d'un adulte aimant et prêt à adopter des enfants. C'est peut être mon instinct maternel qui me dit ça, ou paternel, ou les deux... Quoi qu'il en soit, je sais que ce jeu, a transformé mon point de vue sur les enfants il y a longtemps maintenant.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Valentino
  • Aeliassa
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !