02/09/2018 - 16 - La lecture pour étoffer son imaginaire.

lu 72 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher "Moi du futur",

Je me rend compte de plus en plus, que la lecture étoffe mon imaginaire. Je vois les choses avec plus de détails, plus de précision, plus de poésie aussi lors de mes voyages et de mes rêves. Difficile de ne pas voir le rapport avec la lecture que je fais en permanence. Car oui, même si ce n'est pas toujours des livres, je lis en permanence. Des articles sur le net, des publicités, des dialogues sous-titrés, je n'arrête jamais de lire et j'associe des images à ce que je lis. Dans mon imaginaire ça se traduit par des gens toujours plus différents les uns des autres, des visages plus précisément détaillés, et dans mes voyages, je le vois par un meilleur contrôle sur mes mouvements et sur comment je perçois le monde. Je vois mieux, plus loin et plus détaillé. Dans mes rêves ça se traduit par des couleurs plus belles, des sons plus pur et des voix plus nettes. Tout est amélioré, tout est plus beau. D'ailleurs j'ai remarqué que même mes cauchemars avaient acquis une beauté qui est de plus en plus perceptible. Est-ce donc ça la beauté morbide? De voir que même un cauchemar peut être à la fois beau et poétique? Je le crois oui. Même au travers de la mort j'y vois une certaine poésie et une certaine beauté, dans mes cauchemars qui tournent tous autour de la mort, ou d'une forme de mort, tout est devenu très esthétique, très beau, très poétique... Merci à la lecture, je n'ai plus peur de faire des cauchemars, car ils sont devenus aussi beaux que mes rêves et ne me font plus peur.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Nisan
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !