02/09/2018 - 14 - A la limite entre l'insulte et le mépris.

lu 100 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher "Moi du futur",

Ce que j'accepte le moins venant des toxiques, c'est qu'ils se servent de mon poids pour essayer de me blesser. Bah ouais, quand on a pas de fond on attaque la forme, c'est du niveau maternelle... Enfin bref, essayons de passer outre tout ça. On a été à la limite entre l'insulte et le mépris. Je me demande comment j'ai fait pour ne pas me tirer encore. Ah oui, c'est vrai! Le permis de co,nduire qui me fait défaut. Tant que je ne l'ai pas, je ne peux rien faire. Idem pour la voiture d'ailleurs. Ils font tout pour m'asphyxier le plus possible, pour qu'il ne me reste aucune solutions. Je les soupçonne d'ailleurs de m'avoir fait du tors exprès au près de certaines entreprises pour me mettre dans la merde. Je ne suis pas un mouton docile comme mon frère alors impossible de me mettre au plis pour que je leur serve de portefeuille. Je commence à me dire que je devrais laisser tomber toute cette merde ici et me tirer avant de trop perdre, mais je n'ai pas le choix pour le moment, il faut que je passe le permis de conduire et pour ça, il faut que je reste ici. Et puis cette formation, même si je n'ai pas le boulot à cause d'une connerie du genre le permis qui me fait encore défaut, j'aurais une formation de base pour bosser dans la sécurité. Si je peux me faire financer le SSIAP1 et le H0B0 en prime, ça me permettra d'avoir un bagage de base pour partir de cette région de merde.

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Philophobia
  • Addam
  • Aeliassa
  • Nisan
Partager l'écrit
Addam
Addam :

Bon courage pour l avenir.