25/08/2018 - D - Ce qui me manque...

lu 129 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

05h08

Encore une soirée où je finis seul. C'est incroyable à quel point l'amour me manque. Cela fait bientôt un an... Enfin bref, ce n'est pas en pleurant sur cette date que je vais arranger les choses. Je me sens juste épuisé ce matin. Car oui, à 5h passé, je ne considère plus vraiment ça comme la nuit. J'ai évacué les doutes sur Jimmy, mais j'avoue que je me demande toujours comment il pourrait réagir, si jamais je me montrais tel que je suis en dehors de l'image que je souhaite renvoyer en soirée. Comment percevrait-il, celui qui est si fragile émotionnellement? L'homme qui peut pleurer pour un rien, mais qui est aussi capable de positiver en quelques dizaines de minutes? L'homme qui a la force d'écrire ses pleurs, d'écrire ses douleurs et ses cris? Je ne sais pas comment il me verrait. Je pense que je m'en fiche en fait. Il pourrait bien penser ce qu'il veut, je n'ai pas assez confiance pour le mettre dans la confidence. Il est temps de dormir un peu non namour? Biensûr qu'il est temps et plus que temps. Le jour se lève d'ici quelques dizaines de minutes. Je pense qu'il serait de bon aloi de dormir un peu.

05h10

Au final, ce qui me manque réellement, c'est la chaleur de bras... Oui, c'est ce qu'il me manque. La chaleur de bras qui entourent mon coeur. C'est planplan, c'est cucul la praline, mais je m'en fiche, c'est ce que je ressens.

05h10

J'avais pas dit dodo namour? Bah si, alors dodo! Bonne nuit namour.

10h34

Réveillé délicatement par les rayons du soleil il y a une heure, je me sens pas trop mal. Un mal de tête est présent mais c'est normal après tout. C'est que je dois être un peu déshydraté. Je pense qu'après avoir digérer l'eau que j'ai bu, ça ira mieux. Déjà, je n'ai pas trop bu et je me souviens que je me suis arrêter de boire vers minuit. N'ayant commencé que vers 22h30, je n'ai pas bu grand chose non plus. D'ailleurs l'alcool, c'est assez rare que je finisse par en boire, c'est vraiment dans des soirées et encore pas à toutes. L'alcool ne m'attire pas plus que ça, je bois au barberousse car l'alcool est bon et l'ambiance est sympa, mais maintenant que je connais mes limites, je ne bois pas au delà de ces dites limites. Je suis raisonnable. D'ailleurs je met le compte que je bois encore en soirée sur ma jeunesse et mon influençabilité en groupe. L'effet de groupe est encore trop fort pour moi, ce qui est normal quand on est jeune. Mais de moins en moins je suis influencé par l'effet de groupe. Je pense qu'à la prochaine soirée, je serais encore plus raisonnable et je boirais peut être juste trois verres sur toute la soirée. On verra bien comment ça se passera. D'ailleurs, effet de groupe ou non, impossible de me faire faire quelque chose que je ne veux pas faire, ou que je n'arrive pas à faire. La drague namour, ce n'est pas pour moi, du moins pas dans cet environnement là. Les soirées ne sont pas propices aux rencontres pour moi, étant donné que je me met trop vite en mode "sécurité" et je m'enferme dans mes pensées et mes ressentis.

10h39

Mais bon, en même temps je n'y avait pas été pour ça à cette soirée, j'y avait été pour boire un verre et sortir avec des collègues. Alors quelque part c'est tant mieux que je sois rentré seul, si non je n'aurais rien compris à cette soirée, ça n'aurais eu aucun sens. J'ai bien cru quelques fois me faire aborder mais finalement non, ce n'était pas moi qui était choisis. En même temps, je sentais un décalage durant cette soirée et ça m'a perturbé. Je ne me sentais pas présent à cette soirée. Mais ça c'est à cause de cette présence que j'ai ressenti. N'y pensons plus namour, cette présence n'est rien au final. Peut être ma conscience qui me disais que je n'avais pas à être dans cette soirée à fond.

14h28

Je viens d'essayer de chanter une chanson, mais rien à faire... Je pleure à chaque fois. Impossible de ne pas pleurer au deuxième refrain.

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Valentino
  • Mcgregor
  • Blue Moon
  • Aeliassa
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !