20/08/2018 - 04 - Ne compter que sur soi.

lu 140 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Il ne faut compter que sur soi. Les toxiques ne sont que des êtres nuisibles et leurs mots ne sont que poison et nuage toxique. Je ne peux que compter sur moi pour chaque actions que je vais réaliser à l'avenir. Je me sens très fatigué ce soir. Je dois prendre un temps de repos. Le temps de repos qui va me permettre d'y aller à double dose sur le code. Il faut dire namour, que tout ce que je fais, je le fais pour être libre. Il faut bien, je suis le seul à pouvoir faire en sorte d'être libre moi-même. Les autres ne peuvent être que des phares qui illuminent ma route dans le brouillard, mais le seul maître du véhicule c'est moi. J'apprends petit à petit à manoeuvrer cet engin qu'est la vie, et j'apprends aussi à être heureux par mes propres moyens. Il faut dire que j'en aurai mis du temps à transformer l'essaie, mais en même temps, en deux ans, j'ai réussi à transformer cette dépression et ces pensées suicidaires, en joie de vivre et envie de me surpasser pour vivre ma propre vie. Oui ça a pris du temps, mais en même temps on ne sort pas en un claquement de doigts d'une épreuve aussi difficile. J'en ai bavé et j'en bave encore mais une jour, tout ça ne sera qu'un mauvais souvenir, comme mes pensées suicidaires le sont aujourd'hui. Quelque part, je me dis que ma dépression fut mon opportunité de transformer ma vie et de lui donner un sens. Ce n'est pas le cas pour tout le monde et j'ai toujours une pensée pour ceux qui y sont encore prisonniers, tel que je le fus par le passé.

9
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Nisan
  • colombine
  • Philophobia
  • Lailoken
  • Valentino
  • Aeliassa
  • Addam
  • Blue Moon
  • inexorablement
Partager l'écrit
colombine
colombine :

En comptant sur soi, on est certain de ce que l'on peut faire, (oupas) mais en tous les cas, certain de tout faire pour ne pas se décevoir !

AazBonaarBoziik
AazBonaarBoziik :

@colombine : ça c'est sûr :-) Et puis au moins on est sûr de savoir quand s'arrêter :-)

inexorablement
inexorablement :

Je n'ai pas la force d'écrire un long commentaire, mais j'en avais très envie, en te lisant. Je résume grossièrement : c'est beau, très beau. Je te félicite d'en être arrivé là, d'avoir eu toute cette force, ce courage, cette combativité, et aujourd'hui cette puissance de pensée tout comme de la partager, car elle peut en aider plus d'un, à voir, peut être un jour, la dépression, non plus seulement comme un fardeau, une épreuve, mais une opportunité, merci à toi.  

AazBonaarBoziik
AazBonaarBoziik :

@inexorablement : Merci pour ton commentaire qui résume l'idée derrière ma démarche :)