14/08/2018 - D - Quand le conscient déraille, le coeur prend le relais...

lu 100 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

01h22

Je n'ai plus une goutte d'énergie... Cet écrit va être totalement décousus namour... De toute façon tu dois avoir l'habitude avec moi... en ce moment je tape sur le clavier les yeux fermés, j'ai la tête qui tourne et je ne me sens pas vraiment bien... Je me sens très fatigué... Je pense m'évanouir sur mon lit et me laisser emporter par des songes qui m'emmèneront dans des bras... Des bras que je connais bien, des bras que j'aime... Des bras que bientôt depuis un an je n'ai plus... Je me sens triste quand j'y pense, j'aimerais les revoir un jour ces bras et m'y replonger, me renoyer dans ce regard si profond que j'aime tant et laisser mon coeur exprimer tout ce qu'il ressent... je pense que de toute manière, rien de tout ça n'a d'importance... J'accordais trop d'importance à mes rêves , aujourd'hui, j'ai décidé qu'ils ne seront ni une seconde vie, ni un monde alternatif, ni une autre réalité persistante, mais bien une réalité éphémère, où je vais laisser mon coeur me montrer ce qu'il veut, même si je sais déjà ce qu'il veut... C'est triste de savoir exactement ce que son ceour veut, mais sans réussir à l'obtenir... Cela ne tient pas à grand chose finalement... Le froid, le chaud, l'humidité et la sècheresse m'envahissent en même temps... Il est temps d'aller me coucher avant de m'évanouir sur le sol...

08h27

C'est au bord de l'évanouissement que j'ai rejoint mon lit cette nuit... J'ai dû user de mes dernières forces pour brancher le chargeur de téléphone sur le prise et mon phone sur le chargeur... Ma tête est un véritable champ de bataille émotionnel ce main... Pourtant depuis deux jours et demi j'ai la compagnie d'un Zygoptère, ou d'une "demoiselle" en français. Plus ça va et moins je suis stable... Les voyants sont au rouge clignotant de partout sans que je ne puisse, un seul instant, comprendre tout ces signaux d'alarmes. cette nuit a été riche en un long cauchemar en "plan séquence" qui, je l'a bien cru, ne s'arrêterai jamais.... Au milieu de ces cauchemar il y avait une scène qui dénotait. Elle était là, si belle et si elle-même. Vêtu d'une belle jupe longue blanche avec un chemisier blanc, coiffé d'une couronne de fleure bleu et blanches, elle m'intima de m'asseoir à ses côté. J'étais si timide, j'avais honte de moi, mais je pris mon courage à deux mains pour l'embrassée. Elle me dit qu'il me fallait encore vivre des choses avant d'avoir droit à cela. Ce n'est qu'un rêve mais, c'est ce qui m'a toujours donné de l'espoir, quand l'espoir lui même, n'était plus vraiment dans mon champ de vision.

08h32

Mon instabilité du moment est un réel problème... J'ai faim mais je n'ose plus manger... J'ai vu mon poids monté en flèche sur la balance alors que je ne mange pas plus, ni différemment d'avant... Je n'en peux plus de tout ça... Je ne veux plus manger à l'heure des repas avec les toxiques. C'est décidé, je ne mangerais plus avec eux. Je ne veux plus supporter ces mots plein d'acide et de toxicité...

08h37

J'ai un refrain de chanson qui me vient en tête ce matin... Je ne sais ni pourquoi, ni ce que ça veut dire mais je sais que c'est important et qu'un message s'y cache, comme à chaque fois.

"Tatoue-moi sur tes seins
Fais-le du bout de mes lèvres
Je baiserai tes mains
Je ferai que ça te plaise 
Tatoue-moi sur tes murs
Un futur à composer
Je veux graver toutes mes luxures
Sur tes dorures"

Voilà... Je ne sais pas ce que ça veut dire mais je sais que ça me tourne dans la tête, que je le veuille ou non.

08h41

Cela fait un moment que je ne chante plus... Ma voix semble éteinte en ce moment... Je ne parle presque plus. D'ailleurs j'ai remarqué que si je ne croisais personne, je ne prononçait pas un mot. Que je sache, je n'ai pas fait veux de silence. Alors pourquoi? Pourquoi un tel silence? Et pourquoi suis-je incapable de le briser?

08h44

Je m'en vais boire donc mon café dans le mutisme le plus total... Enfin, tu me diras que si je rencontre une fleur, elle ne pourra pas me reprocher d'être trop bavard...

09h05

Je me suis finalement décidé à manger un peu... Je vais prendre une douche et on verra bien ce que je ferais après...

09h39

Chute brutale d'énergie... Je n'ai rien fait encore pourtant... Je vais quand même forcer pour le code... il faut que je révise un peu tout les jours....

10h37

Un test et je me sens déjà épuisé... Je vais manger un bout avant que l'autre affreux ne rentre, comme ça je ne serai pas obligé de manger avec eux. Je ne supporte plus leur méchanceté quotidienne...

10h56

"On ne peut pas briser un homme comme on pourrait briser un chien ou un cheval. Plus tu frappes un homme, plus il se tient droit. Pour briser la volonté d’un homme, pour le soumettre, il faut briser son esprit."

Le chacal, Farcry 2

Ces mots me sont revenu en tête en parlant avec quelqu'un qui est très profondément ancré dans mon coeur. C'est ce que les toxiques veulent faire avec moi, ils veulent briser mon esprit... Sauf qu'ils ne peuvent pas briser un esprit aussi puissant que le mien juste avec des banalités, ça ne marchera plus à un moment donné. Alors ils montent dans les crans de l'horreur dite pour me déstabiliser et me détruire... La suite de la citation du chacal parle de l'horreur du meurtre mais en déformant un peu ses paroles pour les adapter voici ce que ça donne.

"Les hommes pensent qu’ils peuvent se battre dignement, qu’il y a une façon humaine de briser la volonté de quelqu’un. C’est absurde, ça nous anesthésie. On a besoin de cette idée pour endurer l’horreur sanglante de ce jeu psychologique.
Tu dois détruire cette idée.
Montres leur à tel point la volonté est une chose terrible et sale, et ensuite, montres leur combien tu aimes ça.
Choisis tes mots pour blesser et après retourne le couteau dans la plaie, détruis leurs idées toutes faites et tu deviendras leur monstre. Quand ils te craignent, tu deviens plus fort, tu deviens meilleur, mais n’oublie jamais que c’est du bluff. C’est une posture, comme le rugissement d’un lion ou comme un gorille qui se cogne la poitrine."

Oui c'est un peu violent mais en même temps, contre eux, je mène une guerre... Psychologique certes mais une guerre quand même.

15h24

Je commence à réfléchir à l'amélioration mécanique d'une de mes répliques. Je me dis que j'ai déjà pas mal de choses qu'il me fallait au départ. Je pense avoir besoin d'investir encore 100€ pour la partie purement mécanique, et 50 à 75€ pour tout ce qui sera alimentation et bloc électrique. Après ça, il me restera l'habillage à faire et ça sera fini, pour l'habillage il me faudra débourser environ 300 à 400€ mais ça, je le ferais bien plus tard. Mon contre-snipe est presque prêt et franchement, j'ai testé le look qu'il commence à avoir avec ce scotch en tissu de camouflage, et il commence à avoir une vraie tête de contre-snipe. Au final pour la réplique qui est pour le moment en panne, je vais devoir racheter une nouvelle gearbox, un moteur et il sera prêt à tourner. Je vais devoir couper le ressort d'origine pour qu'il tape moins fort aussi. Je commence à avoir un petit arsenal bien sympathique. L'airsoft en soit ne coûte pas cher pour s'y mettre, pas plus que la peinture ou d'autres disciplines artistiques. C'est quand tu commences à mettre les mains dans la bidouille et dans du matériel plus performant que ça commence à coûter cher, comme pour la photo par exemple. Tu commence avec un petit appareil numérique qui t'a coûté dans les 100 à 150€, puis tu passes au model au dessus en bridge pour faire des photos mieux paramétrés, puis tu passe ensuite à une optique plus large pour prendre des jolis plans, puis un zoom pour prendre de belles photos de loin et tu te retrouve avec plus de 1000€ de matériel photo acheté en un ou deux ans. Pour l'airsoft c'est un peu la même, sauf que tu dépenses pour de la performance terrain et que c'est plus risqué de remplacer une pièce mécanique sur une réplique que de changer d'optique sur un appareil photo. 

15h30

Quand on est passionné on ne compte pas en même temps. La passion est une chose qui nous prends au tripes et qui ne nous lâchera jamais. La passion de l'airsoft, je l'ai toujours eu et je l'aurais toujours. Je pense que même le jour où je vivrais en autonomie total pour ce qui est vital, je continuerai l'airsoft car c'est une passion trop dévorante pour arrêter. Et puis c'est toujours un plaisir d'échanger des billes le weekend. 

16h25

Je viens d'organiser ma boite mail. Elle avait besoin de rangement et j'avoue que ça sera plus simple pour chercher des mail anciens comme ça. Je vais faire plusieurs choses à partir d'aujourd'hui pour être plus organisé dans mes journées. Je vais me mettre à faire autant de séries que je peux pour le code de la route mais avant ça, le rituel... Le cawa!

16h48

Café avalé, il est temps de bosser. Je vais bosser jusqu'à l'heure du dîner et je vais bien voir comment je vais réussir à progresser.

17h57

Petite pause bien méritée, il me faut faire plus de séries, toujours plus de séries... Bon, il faut aussi se reposer, c'est important mais, il faut aussi savoir travailler de manière organisée. 

19h11

Ce soir c'est code pour 120 questions et cuisine. J'ai envie de brioches demain au petit déjeuné... C'est bête il n'y a pas de brioches... Qu'à cela ne tienne! Je les ferais moi. 

20h17

Go pour ces fameuses brioches. J'ai envie de brioches alors... AUX FOURNEAUX!!! 

22h14

Pâte en plein repos. Je pense que je vais pas tarder à mettre en forme et enfourner les pièces. Pourquoi? Car tout simplement c'est presque prêt.

23h14

Ce soir c'est brioche party. Les bonnes odeurs de quand je cuisine sont dans tout ce lieu et se répandent même jusqu'à dans la rue. On donnes faim à ces gens? Peut être. Moi je dis, il faut!

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Blue Moon
  • Aeliassa
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !