11/08/2018 - D - Le cœur lourd et seul...

lu 125 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

01h32

Je vais essayer de dormir un peu... Avec cette fiesta qui fait un boucan pas possible, ça sera difficile, mais je sais que je peux y arriver. Je suis très fatigué et demain j'ai tant à faire... Je dois vraiment mettre un coup de boost à ce code de la route. Sans ça, aucune indépendance ne me sera accordé, et je dois dire que cela me ferait vraiment mal de m'être autant investi pour tout laisser tomber par flemme. De toute façon je suis presque seul au coeur de la nuit. Ma soeur est avec son amoureux, d'autres sont déjà en train de dormir, il serait temps que je fasse de même. Aucune fleur ne me sera accordé pour le moment de toute manière, c'est ainsi et je dois m'y faire. Même si ça fait mal à mon pauvre petit coeur qui commencerais presque à me supplier de voir mes attentes à la baisse, juste pour une amourette qui n'en sera pas une. Je suis seul pour le moment et c'est pas prêt de changer. Même si j'ai toujours un veux que j'espère un jour, se réalisera et fera de mon coeur, le coeur le plus heureux du monde.

01h43

Ce soir je ne veux pas de larmes, mais je les sens déjà couler... Tout les soirs c'est la même chose... Alors ce soir j'ai décidé que, vu le boucan que fait le voisinage, je vais chanter toutes les larmes de mon corps et traduire tout cela en émotions plus positives. Je ne peut pas promettre d'y arriver, mais je peux promettre d'essayer. Les larmes du soir viennent toujours du plus profond de mon petit coeur meurtri. Je ne pourrais jamais le définir autrement qu'ainsi en vérité. Il est meurtri car abandonné par la gente féminine. C'est une sensation horrible que celle de l'abandon, car sans être objectivement vraie, c'est un sentiment tellement fort qu'il transforme la réalité et fait que l'on finit par se faire réellement abandonner, d'une façon ou d'une autre. De toute façon je sais que ce sentiment s'estompera un peu le jour où je ne serais plus seul. Sauf que ce jour, mon coeur n'y croit plus. Alors y croire pour lui et moi, c'est d'autant plus dur qu'il avance des arguments non factuels mais parfaitement justifié par la situation. 

01h52

Chanter dans ma langue, la Dovahzul, le draconique, est pour moi à chaque fois une source d'émotion intense. Je ne sais ni pourquoi, ni comment, mais à chaque fois, c'est comme si je ressentais chaque mot que je prononçais. Etrange mais pas inconnu. J'adore méditer sur ces mots, ils me donnent une compréhension toute particulière du monde qui m'entoure. C'est une sorte de prisme la Dovahzul quelque part. Un prisme qui m'aide à y voir plus claire en ce monde.

02h23

Impossible de dormir... Bah je chante alors. Et toi, chaque problème sa solution. 

09h42

Ce matin il est temps de mettre un coup d'accélérateur à ce fameux code de la route. Même si j'ai encore la tête dans les fesses, je dois m'y mettre car tout dépend de ce code de la route et de ce permis de conduire. Toute mon indépendance repose finalement sur ce papier rose.

10h48

3 cession de code qui se sont terminé respectivement avec 5 fautes, 5 fautes et 2 fautes et 4 séries de squats plus tard, je me décide à aller prendre une bonne douche bien revigorante pour me détendre. Cet après midi, j'ai décidé de faire au minimum 3 fois ce que j'ai fait ce matin. On verra bien ce que ça donnera mais je pense que ça va beaucoup m'aider pour ce code de la route. Il serait temps de faire du 2 fautes constant non? Il faut donc que je m'active un minimum.

12h53

Je vais laisser du repos à mon corps et mon esprit. Y aller doucement c'est ce qu'il faut namour. Et oui.

13h51

Ma tête n'es pas décidée à travailler. C'est samedi tu comprends? 

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Sisiles
  • Blue Moon
  • Jessy1
  • Aeliassa
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !