22/07/2018 - 06 - LotZeymah Gron MalBriinah

lu 134 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Ce soir je fait cet écrit pour ma soeur. Cet écrit est dans tes pages mais c'est car je veux te partager ces mots que je veux lui adresser. Je ne suis pas poète mais j'ai parfois l'envie d'écrire des petits morceaux de poésies pour ceux que j'aime. Je l'écris avec tout mon coeur car je pense à ma petite soeur. Je l'aime de tout mon coeur de grand frère et rien au monde ne pourras changer ça. Il y a peu de personnes que je porte dans mon coeur au point où je peux oblitérer ma raison pour leur venir en aide et elle en fait partie.

Ma petite soeur,

Pour qui j'ai toujours peur,

Fut toujours mon bouclié,

Quand plusieurs fois mon monde s'est effondrer.

Un jour elle est tombée,

Et c'est moi qui fut la pour la relever,

Je n'y était pas physiquement,

Mais mon amour l'a relevé finalement.

De tout mon coeur je l'aime,

Du début à la fin il en sera de même,

Car elle est dans mon coeur,

C'est elle ma petite soeur.

Qu'elle aille bien ou qu'elle aille mal,

Ce qui lui arrivera ne lui sera jamais fatal,

Que ce fut une blessure,

Ou que ce fut de l'usure.

A tout jamais nos souvenirs,

De malheur ou de plaisir,

Malgré son amnésie,

N'auront jamais péris.

Car de mémoire d'éléphant,

Lui servent ses pages dispersé dans le vent,

Nos rires d'enfants,

Résonnent à travers le temps.

Qu'importent les difficultés de la vie,

Nous savons que nous finirons toujours par être réunis,

Que ce soit sur le palier de sa porte,

Ou sur un tas de feuilles mortes.

Les fleures de nos sourires,

Parfument nos champs de souvenirs,

Les bourgeons de notre amour,

Seront éclos pour toujours.

Je t'aime ma petite soeur,

Avec tes rires et tes pleurs,

Pour toujours je te tiendrais la main,

Car c'est là notre destin.

Physiquement comme psychiquement,

Notre lien outrepassera le temps,

L'amour que j'ai pour toi,

Équivaut a toutes ces larmes que je verses en pensant à toi.

Te sentir mal ou te sentir bien,

Ce n'est pas là que tu as la main,

Être toi du levé au couché,

C'est à toi seule d'en décider.

L'amour d'un frère ne s'arrête pas à l'enfance, c'est un amour qui est là du début à la fin.
AazBonaarboziik, Abi
4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Shapp
  • Aeliassa
  • Mavieselonmoi 2.0
  • colombine
Partager l'écrit
Ancien diariste :

Elle a de la chance ta sœur!

AazBonaarBoziik
AazBonaarBoziik :

@WildGirl : C'est vrais qu'elle en a ;)

Aeliassa
Aeliassa :
• modifié 18 min. après

Ta plume est si belle ce soir que j'en ai eu les larmes aux yeux. J'ai vraiment beaucoup de chance de t'avoir auprès de moi: tu es un frère en or, un ami précieux et un véritable confident. Et bien qu'aucun mot ne pourra exprimer l'amour que j'ai pour mon grand frère, je te dis ceci qui vient du fond de mon coeur: Malbriinah Gron LotZeymah. 

AazBonaarBoziik
AazBonaarBoziik :

@Aeliassa : Tu ne peux imaginer à quel point la réciproque est vraie. Jamais je ne pourrais assez te remercier de faire partie de ma vie, jamais je ne pourrais te montrer à quel point je t'aime ma MalBriinah. Tu es l'étoile qui me montre que tout est possible, alors ce soir, j'ai voulu te rendre hommage et te rendre la pareil ;) 

Shapp
Shapp :

C'est une belle preuve d'amour fraternel. Préservez votre relation exceptionnelle...