04/07/2018 - D - S'aimer soi même, c'est aimer l'humanité entière.

lu 94 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

00h41

J'ai passé ma soirée à m'occuper d'airsoft. Je suis épuisé mais j'ai la tête pleine d'idée et de projet lié à cette passion. Oui j'aime l'airsoft et j'aime y consacré du temps. C'est un peu pour moi, mon rituel d'appel au calme. J'ai besoin de ça pour être équilibré, d'avoir une passion qui m'isole un peu du temps, le temps de me retrouver en phase avec le temps. Je pense que la femme qui partagera ma vie fera avec car elle verra que pendant que je prends ce temps pour moi avec l'airsoft, elle aura tout son temps pour elle et pour vivre ce qu'elle veut vivre sans moi, ses passions, ses rêves, ses désires. J'ai bien compris qu'en amour, il faut biensûr s'occuper de l'autre, mais aussi le/la laisser respirer et vivre ce qu'elle/il veut vivre seul. L'amour c'est la confiance et si il n'y a pas confiance dans un couple, le couple finit par en pâtir. En vérité, l'amour est ce que je chérie le plus au monde, alors de savoir que l'amour c'est à la fois être avec une personne suffisamment pour qu'elle puisse se sentir aimée et être suffisamment distant pour lui laisser un espace de vie pour qu'elle puisse respirer, je suis tombé de haut car c'était à l'encontre de ma vision de l'amour à l'époque. Cependant, il n'y a rien de plus beau que de voir l'amour dans les yeux de l'autre quand les deux se retrouvent après avoir été séparé, que ce soit pendant une heure, un jour, ou une semaine.

00h53

J'ai compris que si je voulais aimer les autres, je devais m'aimer moi même. Je commence petit à petit à faire des actions et à avoir des pensées pour me sentir mieux avec moi même et pour m'aimer. Je m'aime déjà un peu, mais il me reste tant à faire pour m'aimer pleinement, à 100%, tout le temps. L'airsoft m'y aide en réalité, je me libère, je deviens la personne que j'aurais toujours dû être, une personne qui s'ouvre au monde. J'ai de moins en moins de mal à parler à des inconnus dans l'airsoft, c'est de plus en plus facile et surtout, je commence à y prendre du plaisir. C'est probablement pour ça que je commence à m'aimer de plus en plus. Un jour, j'espère m'aimer entièrement, et je sais que l'airsoft m'y aidera.

09h24

J'adore les réveils au son du chant des oiseaux. C'est tellement apaisant je trouves. C'est une forme d'amour pour moi-même que de m'accorder ce genre d'instant. Oui je commence à m'aimer un peu plus quand je fais des actions positives envers moi-même alors j'en fais un peu plus chaque jour. Le positif attire le positif alors c'est ainsi que je souhaite avancer, en attirant le positif, mais sans redevenir l'optimiste dépressif que j'étais il y a encore quelques semaines. J'ai compris que c'était Ok de faire des erreurs, Ok de ne pas être toujours bien, Ok d'être parfois un peu plus négatif, Ok de ressentir de la colère ou des émotions négatives, car au final tout ce qui compte c'est le temps que je vais me mettre à me relever et à basculer dans la bonne énergie. Et ça, il n'y a que moi qui peut le décider.

10h58

Je viens de boire deux cafés, il est temps de se mettre au code de la route. Je sais que je vais être interrompu par l'heure du repas mais bon, il faut bien manger un peu. J'espère que je vais réussir à resté concentré pendant tout le temps nécessaire à la révision d'un chapitre entier. Après il faut ce qu'il faut. Je vais devoir me mettre deux grandes claques au cul et commencer à galoper. Après tout il faut bien se secouer soi-même des fois, dans le bon sens et dans le bon rythme biensûr, il ne faudrait pas que je me brusque trop, il faut juste que je me mette en selle. Les révisions, ces révisions là, j'en ai besoin et j'ai besoin d'assimiler beaucoup de savoir en peu de temps. Je sais que j'en ai les capacités, je sais que je peux le faire. On a confiance en moi à ce sujet et je dois bien avouer que moi aussi j'ai confiance en mes capacités d'apprentissage. Si j'ai pu apprendre tout ce que je sais sur la boulangerie presque seul, c'est pas un petit code de la route qui va me faire peur. Aujourd'hui, je sais que je peux arriver à faire de ma vie ce que je veux, il faut juste que j'y mette assez de bonne volonté.

20h44

La journée fut bien remplie, j'en ai pas fini mais je dois dire que je cumule une bonne fatigue. Toutes ces révisions m'ont donné envie d'en faire un peu plus. Ce soir je ne vais pas marcher finalement, trop de fatigue de la journée, entre les allé-retours à l'auto-école et la phase de lecture intensive du livret de code qu'on m'a fourni que je vais poursuivre, je pense que je cumule beaucoup de bonne fatigue. D'ailleurs, je me suis mis au défi de lire tout les soirs après le code tout le livre de code et tout les matins je ferais deux séries après le petit déjeuné. Demain je vais au code à 17h et je vais faire en sorte de faire moins de fautes qu'aujourd'hui. Le but est que dès que le dossier sera accepter par la préfecture, je puisse passer directement le code de la route et commencer la conduite dans la foulée. Je me donne deux à trois semaines pour réussir à faire moins de 3 fautes stables sur une quinzaine de session en auto-école. Et oui, je suis comme ça. C'est un défi que je me lance et je veux le réussir.

20h48

Ce que j'aime le plus en moi c'est finalement ça, cette capacité à me lancer toujours des défis de plus en plus difficiles tout en tenant compte au fur et à mesure de mes capacités physiques et intellectuelles. Oui je force parfois, pour ne pas dire souvent, trop sur mes capacités, mais c'est sûr que je suis fixer sur mes limites. Je vais très vite voir les limites de ma capacité d'apprentissage d'ailleurs. Le code de la route n'est pas quelque chose de si simple que ça au final, si non pourquoi tant de gens se casseraient les dents dessus? J'aime cette envie de réaliser l'impossible chez moi aussi. Je commence vraiment à aimer de plus en plus de facettes que je détestais avant car je me rend compte à quel point elles sont avantageuses. Je m'aime oui, mais pas encore assez pour aimer quelqu'un d'autre, il faut que je m'aime un peu plus pour ça et je sais que quelque part, la femme que j'aimerais et que j'aime déjà, m'attend, peut importe où et quand, je sais qu'on s'aimera et que ce jour là, je m'aimerais aussi fort que je l'aime.

22h35

En vérité que c'est long à lire ce petit livre de 220 pages. Pourtant il va falloir tout retenir de ce petit livre. C'est important pour les futurs épreuves liés au code de la route. Je vais devoir forcer un peu le pas de lecture, en même temps ça m'entraîne à lire pour plus tard et à retenir plus facilement les choses, lire créé des connexion neurologiques dans le cerveau alors la lecture, c'est le bien. Par contre j'avoue que la lecture technique, qu'est ce que c'est dur... Enfin, c'est un mal pour un bien, on verra bien demain après le petit déjeuné ce que ça donnera tout ça. Ornikar sera mon testeur officiel et l'auto-école sera une sorte de niveau à bulle. Je vais me servir des session en auto-école pour voir si j'arrive à retenir ce que j'apprend et si mon nombre de faute diminue avec le temps réellement, car en auto-école on a le stress de l'examen, le timer.

3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Lolita01
  • Aeliassa
  • colombine
Partager l'écrit
colombine
colombine :

S'aimer, c'est par celà que tout commence !!

AazBonaarBoziik
AazBonaarBoziik :

@colombine : Tout à fait. Sans amour pour soi, pas d'amour pour les autres ;-)