25/06/2018 - 02 - Elle pourrait être moi...

lu 134 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
Météo : Soleil et nuages | ?°C
Envie : Savoir qui je suis...
Humeur : Envie de se confier
Noter ma journée : 4/10
♫ Musique d'ambiance : [source]
Chargement de la musique...




Je me suis toujours demandé si on aurait pu être moi. J'ai mis longtemps à avoir la réponse en vérité car ce n'est pas une question simple. Pourrait-on être moi? Déjà il faut dire que je suis composé de mes choix, des conséquences de mes choix et de la conséquence du choix d'autres personnes. Tout choix à des conséquences, même celui du parfum de sa confiture au petit déjeuné. Je me demande souvent qui aurait put être moi, c'est une question légitime qui met surtout en perspective le fait que l'on soit unique. Qu'est-ce qu'être unique? Pourquoi parle-t-on d'être unique? La question d'être unique n'a pas de sens en vérité. On peut avoir des ressemblances mais on ne peut être une copie conforme de quelqu'un. Même un clone fera toujours des choix différents de "l'original". Pour moi cela prouve bien que tout le monde est unique, même les copies sont uniques. Il y a des objets qui possèdent une "âme" alors qu'ils n'ont rien de plus que le reste de leur série. Ils sont aussi uniques que les humains qui les choisissent.

Pour ce qui est d'être moi, personne ne pourrait l'être à ma place car je suis unique par ma façon de voir le monde. Personne ne verrai le monde comme je le vois, personne n'entendra un "je t'aime" comme je l'entend, personne ne sentira la chaleur d'un baisé et la tendresse d'un câlin comme je les sens... C'est ainsi que je me dis que finalement personne ne pourrait être moi. Je suis si unique que même mes choix sont uniques. Personne d'autre n'aurai pris le choix aujourd'hui de me perdre dans mes rêves et dans mes envies, pas comme je l'ai fait. J'ai ma manière de faire les choses aussi, des petits gestes qui m'appartiennent, des petits schémas de pensé qui sont propre à ma signature. Tel mon écriture, ma manière d'agencer les mots et ma façon de les faire vivre. Personne ne pourrait imiter ma manière de choisir les mots que je peux écrire car finalement ils sont de moi ces mots, ils ont mon énergie. C'est comme une signature dans le temps, dans la façon de faire.

Une signature que j'ai encore et que je laisse dans cette vie est ma perception du monde. Ma manière de percevoir les choix et réactions des autres. Ma manière de réagir aux mots d'autrui. Ma manière de fuir une situation avant qu'elle ne dégénère est unique. Je reste parfois aussi et j'ai ma manière d'affronter les conséquences de mes choix. J'assume toujours mes erreurs et mes choix car je les ai fait et peut importe le résultat, ils m'ont tous appris quelque chose. Finalement j'ai appris à mes dépends qu'il est humain de faire des erreurs. Je déteste faire des erreurs car à chaque fois qu j'en fait je me fait rabaisser plus bas que terre par une partie des gens qui font parti de mon entourage proche. Comment ne pas tenir compte de leurs méchancetés? On ne peut pas ne pas en tenir compte car ça nous touche quand même au plus profond de nous. L'exposition à la méchanceté nous rend malheureusement méfiant au compliments. Trop longtemps j'ai vu l'effet que ça peut avoir sur les gens et sur moi-même.

J'ai peur qu'un jours l'on ne m'aime plus à cause de mes choix. Non pas que je pense que ça va inévitablement arriver mais je pense qu'un jour ça arrivera peut être. Je fais mes choix pour des raisons précises et quand on me dit qu'un choix est forcément mauvais pour moi, ça me tue le moral. Oui j'avoue que je suis un faible d'esprit qui a besoin d'encouragement pour pouvoir réaliser de grandes choses, oui j'avoue mes faiblesses. Pourquoi? Car c'est ainsi qu'on avance, qu'on progresse. J'ai besoin de progrès dans ma vie. Je ne peux pas rester statique ainsi toute ma vie, ce n'est pas viable. J'ai besoin d'évoluer. Mon évolution se fera d'elle même en avançant dans la vie. J'ai besoin pour mon évolution et mon équilibre du regard d'autres personnes qui ont envie de moi dans leurs vies. Je veux être désiré dans la vie des autres et pas juste présent comme un vieux meuble, je l'ai fait trop longtemps et je sais tout le mal que ça peut faire.

Pour ce qui est de fuir la réalité, je suis aussi unique que chacun. Tout le monde a une façon de fuir la réalité du quotidien en se mettant dans sa propre réalité le temps d'une journée, d'une soirée, d'une nuit. Pour certains ça sera les jeux vidéos, pour d'autre la magie, d'autres encore utiliseront le sexe pour fuir la réalité. Mais finalement je ne parle que de la réalité des autres car chacun a sa réalité. La réalité de chacun est aussi réelle que celle des autres. Il n'y aura jamais une seule et unique vérité, on aura toujours des dizaines de vérités qui seront collé les unes aux autres. J'ai besoin parfois de m'isoler dans ma réalité, de voir où en est mon histoire, où en est le héro que j'incarne, car nous sommes tous des héros pour quelqu'un d'autre. Si nous sommes le héro de quelqu'un nous sommes aussi le monstre de quelqu'un d'autre, la vie n'est qu'une grande question d'équilibre. L'équilibre de la réalité de chacun est ce qu'il y a de plus beau à préserver et personne ne pourrai le faire à la place d'un autre.

Je ne compte plus le nombre de fois où j'aurais aimé fuir dans une autre réalité alors qu'au final j'aurai tout simplement dû m'encrer dans MA réalité. Je le vois maintenant ainsi car j'ai enfin le recul nécessaire sur ma vie. C'est ainsi que l'on doit le voir je pense et pas autrement. Enfin c'est ainsi que je dois le voir et que je le vois. C'est une évidence pour moi mais pas pour d'autres qui sont toujours dans une quête de la validation générale, c'est loin d'être évident et je le comprends. J'aurai aimé le comprendre plus tôt mais je n'avais pas les outils pour le comprendre plus tôt. Il me fallait les réunir avant de comprendre. C'est vrais qu'il est compliqué de comprendre sans les bons outils de compréhension comme il est difficile de monter une chaise avec les mauvais outils. Je vois le monde comme un immense puzzle, un immense jeu de construction qui ne demande qu'une petite chose pour l'équilibrer et le faire tenir sur le long terme. J'aimerais laisser derrière moi une humanité capable de se prendre en charge elle même avec un outil qu'elle n'a pas encore.

J'ai des milliers de désires et d'envies qui demandent plus ou moins de temps pour se réaliser et parfois certains prennent beaucoup de temps alors que ce sont des besoin et désires qui sont plus "urgents" que les autres. Le besoin de câlins, par exemple, que je traîne avec moi comme un boulet depuis si longtemps, est un besoin urgent car j'ai besoin de ça pour mon équilibre. Les câlins dont j'ai besoin ne sont pas ceux de mes enfants ou ceux de mes peluches, ce sont des câlins amoureux qu'il me manque pour mon équilibre. Je ne suis pas forcément un grand romantique mais j'avoue que l'amour a une très grande place dans ma vie. On m'a souvent demandé ce que je préférais entre sexe et amour et je n'ai pas toujours répondu car pour moi, je préfère mille fois l'amour au sexe, car l'amour dure alors que le sexe n'est qu'instants. Je sais qu'ils sous-entendaient le sexe pour le sexe alors c'est ainsi que je répond a des questions qui ne m'intéressent pas. Quelqu'un qui me connait un temps soit peu, sait que la réponse à cette question est l'amour alors la question n'a aucun sens.

Pour ce qui est de chercher l'amour, je ne cherche plus. L'amour me trouvera le jour où il devra me trouver. J'ai assez couru après l'amour pour savoir que c'est une vaine quête. L'amour ne se trouve pas, c'est l'amour qui nous trouve. J'aimerais bien trouver l'amour mais je sais que c'est à l'amour de me trouver. Je sais que ce jour là, le jour où l'amour me trouvera, je le sentirais immédiatement. Je cherche l'amour beau et je sais ce que je ne veux pas. L'amour beau? C'est l'amour qui se sent et se voit au premier regard, celui qui est si rayonnant que même un cœur de pierre pourrait battre devant un tel amour. Je sais que je rêve d'un amour à la "Roméo et Juliette" mais j'ai le droit de rêver. Je regarde ma part féminine sourire car je pourrais être à la fois Roméo et Juliette, le preux chevalier qui va chercher sa princesse ou la princesse attendant son chevalier. Pourquoi? Car je suis en attente de l'amour et qu'en parcourant le monde, j'espère un jour le trouver.

Parfois je me demande vraiment si quelqu'un aurai pu vivre ma vie, mais je me rend compte à quel point cette question n'a aucun sens. Non, personne ne pourrait être moi et personne ne pourrai vivre ma vie car je suis le seul à faire mes choix comme je les fais. C'est un fait. Je suis unique, comme tout à chacun. Tout le monde est unique d'ailleurs, c'est peut être là nôtre point commun à nous les humains et les dragons. Le genre humain est un genre vraiment étrange parfois, plein de contradiction et de ressemblances. Oui je suis unique, comme tout le monde, tout le monde est unique. J'espère à rencontrer un jour l'autre personne unique qui sera complémentaire pour moi. C'est une quête difficile et très longue. J'attend de rencontrer une telle personne, un jour peut être. Personne ne peut prévoir à l'avance une telle rencontre. Ce que je veux c'est juste rencontrer cette personne avant de faire l'erreur qui bloquera cette personne avec moi dans les conséquences de cette erreur.

Je suis donc finalement le seul à pouvoir être moi. Il est vrai que si c'était quelqu'un d'autre, je ne serai pas moi, je n'existerai pas. Personne ne pourrai faire les choses comme je les fait, personne ne pourrai faire les choix que je fais, personne ne pourrai vivre avec mes difficultés. Je suis le seul à pouvoir le faire. Personne n'aurai le courage de vivre ma vie car elle n'est pas aussi simple que je la laisse paraître. Je ne laisse le monde percevoir que la partie simple de l'iceberg. Je suis souvent sur le côté le plus complexe à travailler à le gravir et à arriver au sommet. Un jour j'arriverai à trouver toutes les réponses à mes questions, à trouver toutes les façons de réaliser ce que je dois et veux réaliser dans ma vie. Personne d'autre ne le fera et je ne veux pas que quelqu'un d'autre le fasse d'ailleurs. Je suis le seul à devoir porter ma vie, mes choix, mes pensées, mes conséquences et personne d'autre n'a à le faire. Comme je n'ai pas à vivre et porter la vie de quelqu'un d'autre sur mon dos. Chacun à suffisamment à faire avec sa vie pour ne pas en rajouter.

Si l'on est tous unique, personne n'aurait pu être moi et personne n'aurait supporté mon vécu, comme je n'aurai jamais supporté le vécu d'un autre.
AazBonaarBoziik
3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Aeliassa
  • JessB
  • Mavieselonmoi 2.0
Partager l'écrit
JessB
JessB :

J’adore ton texte. Il fait réfléchir beaucoup.