15/04/2018 - 01 - Non souvenir de relations...

lu 120 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher Journal,

Il y a des relations que les gens ont tendance à oublier. J'ai eu des relations super avec certaines personnes, amour, amitié, relations professionnelles, mais je suis le seul à en garder un souvenir. Parfois je me dis que j'ai fantasmé ces relations, parfois elles ont eu tant d'impact que cela ne peut être le fruit de mon imaginaire parfois trop grand. Il est des relations qui m'ont marqué à tout jamais. J'ai évolué et j'avoue avoir envie de les revivre à leur apogées. Il est des relations que je ressens encore au fond de mon cœur aussi, mais dont j'ai l'impression d'être le seul à ressentir les effets. J'avoue que ça, c'est ce qui me fait le plus mal. J'essaye de me raisonner mais il m'est impossible de le faire. Mon cœur sait ce qu'il veut, même si on essaye de me persuader du contraire, je finis toujours par voir que mon bon vieux cœur a toujours cette flamme qui brûle si fort que je pourrais me brûler juste en la regardant.

On a déjà essayé de me faire croire, plusieurs fois, que mon cœur ne savait pas, pire, que je ne pouvais pas savoir ce qu'étais l'amour et que je confondais tout. Tu imagines le mal que ça peut faire? J'ai même cru que l'amour n'existait plus pendant des années. Le pire dans cette histoire c'est de voir ceux qui me disent ça vivre comme si de rien était. Y-a-t'il une justice pour réparer ça? Non pas que je veuille me venger mais je trouve ça injuste de dire à quelqu'un qui n'est qu'amour dans sa façon d'être, qu'il n'est pas capable d'aimer, de ressentir l'amour ou de donner de l'amour correctement. D'ailleurs, je me suis toujours demandé si il y avait vraiment une bonne façon de donner de l'amour. Une question qui n'a pas trouvé de réponse encore.

Peut-on dire à un enfant qu'il ne sait pas ce qu'est l'amour? Peut-on dire à un adolescent qu'il n'est pas capable de savoir ce qu'est le vrai amour? Peut-on dire à un jeune adulte comment concevoir l'amour? Pour le moment je n'ai qu'une seule réponse pour les trois questions. "Non." On ne peut pas dire tout ça car ça remet en cause la définition d'amour pour tout individu. Je n'ai eu que peu de petites amies, presque toutes m'ont fait du mal. Une seule ne m'a pas fait du mal. J'ai eu mal aussi mais pas pour les mêmes raisons. Aujourd'hui j'ai encore entendu cette phrase qui me hérisse les poils quand je l'entend. "Tu ne sais pas ce qu'est l'amour." Je peux te dire que ça me fait hurler intérieurement et bouillir à chaque fois...

Pour finir je n'aurai qu'une question. Qu'est-ce-que l'amour alors? Si tout le monde s'accorde à dire que je ne suis pas capable de ressentir et de donner l'amour, qu'est-ce-que je ressens? Qu'est-ce-que je ressens quand mon cœur bât à tout rompre? Qu'est-ce-que je ressens quand mes pensées ne se dirigent que vers une personne? Qu'est-ce-que je ressens quand l'idée de perdre quelqu'un m'est plus insupportable que l'idée de mourir? Qu'est-ce-que je ressens quand je dis à quelqu'un d'une façon très instinctive et irréfléchi "Je t'aime"? Si ce n'est pas de l'amour alors qu'est-ce-que ça peut bien être? Je n'ai pas la réponse et je n'aurais probablement jamais la réponse. Alors pour moi ça restera de l'amour.

Aimer n'est pas s'attacher à un corps ou une attitude. Aimer, c'est s'attacher à un être entier avec ses qualités et ses défauts.
3
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Aeliassa
  • Shapp
  • Scy
Partager l'écrit
troplol18
troplol18 :

Je pense que c'en est, de l'amour. C'est les signes amoureux !! Enfin, d'après moi... Et apparemment d'après toi aussi... Qui veut rejoindre notre club ? :D