12/05/2018 - 08 - ... sont pire que l'enfer lui même.

lu 91 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Cher "Moi du futur",

Voir mon fils pleurer m'a fait mal, même si je ne lui dirais probablement jamais car je ne veux pas qu'il culpabilise. Si il a pleurer c'est qu'il en avait besoin. Je ne suis pas de ceux qui réprimandent les larmes, je suis de ceux qui les écoutent et qui les respectent pour ce qu'elles sont à l'instant T. Pour Antoine ce fut le moyen de laisser couler tout ce qu'il retenait depuis quelques jours. Il avait peur que je l'aime moins, que je le traite moins bien, que je ne lui porte plus autant d'attention qu'avant... Toutes peurs normal chez un enfant qui découvre qu'il va y avoir un grand changement dans sa vie. C'est normal qu'un enfant ait peur de ça. Ce qui ne serait pas normal ça serait qu'il n'en ait pas peur justement. Le fait qu'il en ai peur au point d'en pleurer prouve à quel point il tient à mon amour pour lui et à quel point il a besoin que je lui montre que je l'aime. On va souvent jouer dans la boue, on se fait la bagarre en voyage astral ou en rêve lucide pour se défouler et s'entraîner et ici je le câline et je suis tendre avec lui. Je crois que c'est ça être un bon père au final, c'est d'accepter les larmes de son enfant sans les juger, car un enfant qui pleur se pense déjà en enfer, et ses larmes sont pire que l'oblivion lui même.

Être un bon parent n'est pas d'offrir monts et merveilles à ses enfant, c'est de leur offrir une présence, des moments, un amour et un cœur.
Sara, Antoine et Manon
2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Aeliassa
  • colombine
Partager l'écrit
troplol18
troplol18 :

La devise qu'ont écrit tes petits bous de chous est tellement vraie...
 
Etre un bon père, c'est faire tout ce que tu fais. Donc tu es un bon père !!