24/01/2018 - 01 - Dovah hun kein

lu 189 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages
♫ Musique d'ambiance : [source]
Titre : Sovengarde - TES V Skyrim
Chargement de la musique...



Cher karstolgronhaal,

Cette nuit dans mes songes j'étais un guerrier viking dans un lycée abandonné. Oui oui tu n'as pas halluciné et non je n'ai pas pris de substance illicites. J'étais dans une magnifique armure draconique Or blanche et acier, j'avais un bouclier avec mon dragon en symbole dessus et une lourde épée ancienne, une aura de magie entourait cette épée et ce bouclier. J'entendais cette musique que tu entends dans la dernière partie de mon rêve et je dois dire que je ressentais toute la férocité et l'invincibilité de mon dragon intérieur, que j'avais des capacités physiques décuplés, comme si j'étais la fusion parfaite entre moi, mon dragon, mon conscient et mon inconscient, comme si j'étais totalement harmonisé. Je ressens le besoin de m'entraîner au maniement de l'épée en cette matinée. Je me demande pourquoi vu que je n'en aurai jamais vraiment l'utilité vu que nous nous bâtons de nos jours à coup de fusils et de canons à obus mais je ressens ce besoin.

Je te raconte mon rêve en détail maintenant comme ça tu pourras mieux comprendre ce que je veut te dire. J'étais dans un lycée en ruine, j'avancé dans des salles où il y avait des cours, je faisais tout pour sécher un cour, j'ai demandé des médicaments pour faire passer un mal de tête, j'ai tout fait pour rallongé l'entretiens avec l'infirmière qui était incarné par ma mère mais que je ne connaissais pas dans ce rêve. J'ai donc été très en retard pour ce cour quand tout à coup le ciel s'est embrasé. Je compris que ce fut une urgence quand j'entendis les tambours de guerre et les chant résonné dans la cour qui était un immense lac. Des démons et des créatures ont surgis dans le lycée et j'ai combattu avec à la fois férocité, une agilité que je ne connais pas en moi et un calme olympien, comme si j'avais déjà fait ça des milliards de fois. J'ai fait couler des litres de sang avant de rejoindre la sortie.

Une embarcation m'attendais à la sortie, une sorte de vieille coque de noix propulsé à la vitesse d'un zodiac militaire moderne. J'avais toujours mon bouclier et mon épée en mais en sautant dans cette embarcation. J'ai vogué sur les flots durant une minute avant de rejoindre un bâtiment de type japonais où j'ai retrouvé un conseil militaire composé uniquement de têtes que je connais en vrais mais qui était juste des figures d'autorités dans ce rêve. J'ai donc expliqué brièvement en draconique la situation de l'école et mes interlocuteurs parlaient dans des langues diverses que je comprenaient sans comprendre réellement. Ils m'ont dit d'aller sonné l'alerte général au cloché qui se trouvait 5 km au sud. Je leur ai dit que ça serait fait aussi rapidement que possible et ils m'ont dit: "Bonne chance Aazbonaarboziik, dovahkiin de nôtre âge." et je me suis réveillé tout de suite.

Étrange rêve n'est-il pas? Je me demande encore la signification de celui-ci et de cette envie soudaine de manier l'épée. Peut être un besoin de rigueur et de discipline quelque part. Je ne sais pas.

2
+1
Ils aiment cet écrit :
  • IamJulie
  • Aeliassa
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !