Mardi 14 Mai 2019

lu 43 fois • écrit public anonymeAjouter aux marque-pagesSignaler un abus

J'admire les personnes qui écrivent ici et qui ont le courage de s'exprimer à coeur ouvert. Ils exorcisent leur mal de vivre, expulsent leur mal être. Moi je n'y arrive pas.


Hier soir je me suis installée devant mon clavier et j'ai ouvert les vannes, j'ai tout livré à la page blanche. Tel un scalpel, les mots ont disséqué un à un mes complexes, mes angoisses, mes peurs et mes souffrances. J'en ai enfin eu le courage. J'étais si mal à l'aise après, et je le suis toujours d'ailleurs, que j'ai tout effacé. Ce n'est pas bien de raconter toutes ces choses, ça ne se fait pas, je n'assume pas. On ne repasse pas par son passé, ce qui est fait est fait, ça ne sert à rien de remuer tout ça.

Je tiens un journal intime mais je n'arrive pas à me confier vraiment, à me livrer, à y écrire ce qui me pourrit la vie, à cracher tout ce que j'ai pu identifier comme étant la cause de mon malaise, de ma détresse même parfois. Qu'est ce que je viens faire ici alors? Quel intérêt? Le plaisir d'écrire, la volonté de créer un album souvenirs, écrire les petits et grands bonheurs que je ne parviens pas à dire? Ca n'a aucun sens! Si je viens ici, ce n'est pas pour enfiler des perles, c'est parce que j'ai besoin d'extérioriser. Ah ça, pour parler de mon chat, de mon jardin, des gens qui m'entourent, de comment je les perçois, je suis fortiche. Mais pour parler de moi, il n'y a plus personne, je me déballonne. J'ai envie que ça sorte, j'ai besoin que ça sorte, mais ça me fait peur. Je suis lâche en fait, j'ai peur d'affronter mes peurs.

6
+1
Ils aiment cet écrit :
  • CanonScier
  • VaineGloire
  • Journaldunehypersensible
  • sirene27
  • Black Magic Girl
  • mon courrier
Partager l'écrit
Madu
Madu :

Un conseil : écris sur une feuille ce qui te bouffe. Et brûle la après...