Rupture

lu 20 fois • écrit public anonymeAjouter aux marque-pagesSignaler un abus

Alors voilà, c'est terminé. Pour de bon cette fois. Je crois que je n'arrive toujours pas à réaliser complètement. J'ai retiré notre statut 'en couple' sur FB, j'ai enlevé le petit coeur à côté de son prénom dans mes contacts, je lui ai écrit un dernier petit mot hier soir, mais je ne pense qu'à ça, qu'à lui. Il sera chez lui ce soir, pour le week-end, il sortira sûrement, il pensera à autre chose, c'est bien. Moi je resterai là, à attendre que mon coeur se répare. Je l'aimais tellement, et mon chagrin est à hauteur de tout cet amour que j'avais et que j'ai encore pour lui.

Tout ce qui comptait c'était lui, c'était nous, pour toujours comme je l'espérais. Et puis il a bien fallu que je gâche tout. Je pensais être une bonne personne, raisonnable et sensée, mais j'ai fait n'importe quoi. Pensant au départ ne rien faire de mal, je me suis laissée prendre à un jeu dangereux avec un autre. Il était sympa, il était drôle, on se comprenait. C'est vrai, je l'aimais bien. Mais lui m'aimait un peu trop. Et puis tout s'est compliqué, évidemment. J'ai réalisé que cette situation ne pouvait pas durer et j'ai voulu couper les ponts, tourner la page. Sauf que j'aurais dû supprimer certains messages. A cause de ça, j'ai perdu l'amour de ma vie. J'ai trahi sa confiance pour la seconde fois et c'en est trop, ça ne peut plus durer ainsi.

Alors me voilà ici, écrivant pour prendre du recul, pour avoir un peu moins mal. Je déteste me lamenter en temps normal, et j'ai pour habitude de fuir les personnes négatives ou trop tristes. Mais aujourd'hui je comprends la souffrance d'une rupture et de tout ce que cela implique, de tout ce qui se détruit. C'est un combat contre moi-même que je mène. Pour ne pas sombrer, pour tenter d'accepter, pour avancer.

1
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Couer Jacinthe
Partager l'écrit
IamJulie
IamJulie :

Y a un truc que je ne comprend pas et que du coup tu dois souvent entendre, je m'en excuses par avance. Pourquoi as tu fauté si tu l'aimais tellement ?

une anonyme :

Sur le moment je ne réfléchissais pas trop. Au départ c'était seulement un ami pour moi, et quand j'ai compris qu'il y avait plus que ça j'aurais dû tout arrêter, je le sais. Sauf que je me suis attachée, j'aimais notre relation, ce qu'on partageait tous les deux. En écrivant ça aujourd'hui je me rends compte de l'erreur que j'ai commise parce qu'en jouant avec le feu j'ai tout perdu.