écrit le 13 octobre 2015 à 12h22

Monsieur G.

12h17 Cher Monsieur G., Ne me demandez pas pourquoi, mais hier je n'ai encore une fois pas eu le courage de vous demandez. La première fois que j'ai ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter jeannelife, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

La chambre en face de ma porte d'entrée

par Hope88

Poursuivre la lecture du même auteur...

13/10/2015

En flagrant délit, j'étais entrée sans pudeur dans l'intimité de sa douleur et de son deuil

Par Jeanne, jeudi 21 juin 2012, 14:35 · Il paraît qu'on a chacun notre façon d’interpréter, de surmonter la Mort. Moi, je ne l'ai jamais ren ...

31/10/2017

Se faire violence...

Se faire violence malgré la douleur. Là est le secret de la renaissance. C'est trouver la force de bouger et de se débattre alors même qu'on est e ...

03/11/2017

Est-ce qu'on se construit comme on enfile des perles sur un fil ?

Comment devient-on ce qu'on est ? Comment passe-t-on de l'enfant que l'on était à cette personne, à cet instant présent, qui se retrouve d'un coup ...