• Anonyme
écrit le 02 mars 2014 à 20h16

Je te suis, tu me fuis. Tu me suis, je te fuis.

         Il était une fois, une femme amoureuse, peut-être un petit peu trop rêveuse... Tant pis si je pleure, tu as tous les droits sur m ...

Pour lire la suite de cet écrit, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

17/08/2019

Samedi 17 Août 2019

Mon cher journal. Je sais ont a pas la même heure. Heure du Québec ici et vous la France. Aujourd’hui j’ai eu mon étui cellulaire. Oui j’aime ...

28/09/2014

Stop.

J'en peux plus ! J'abandonne ! Il gagnera. Je m'en fou. J'en peux plus. C'est tout. Je ne peux pas continuer comme ça. C'est humain, non ? Abandonn ...

04/04/2016

C'est pas juste!

Je trouve que mes parents ne sont pas justes. Ils m'envoient jouer dehors pour gagner du temps de jeu vidéo. Exemple, si je joue 15 minutes dehors, j ...