écrit le 30 mars 2014 à 18h00 dans Journal intime

~47ème Lettre~ toujours

"Comme un éclat de rire, vient consoler tristesse. Comme un souffle à venir, vient raviver les braises" J'ai le coeur qui bat si mal qu'il m'en fai ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Voyageuse-imaginaire, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

10/10/2016

Et moi ? Comment vais-je ?

Il y a ma coloc qui pleure toutes les larmes de son corps depuis trois jours. Qui tire une tête de trois mille de longs. Il y a cette nana qui va pas ...

08/07/2016

Parce que je t'aime

Panda - Desiigner J'ai pas envie d'en parler. Je ne sais pas si j'y suis particulièrement sensible en ce moment, dans mon rejet total de la situati ...

20/12/2020

violence

"Mais, vous vous rendez compte que vous vous êtes construite sur ces six années de violence ?" "Parce que c'était violent... vous le percevez ...