écrit le 16 mai 2024 à 14h53 dans Journal intime

Brouillard

C’est la métamorphose. Un matin, on se lève, et on comprend que dans le silence et la discrétion, on est devenu quelqu’un d’autre. Virginie ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Teechodemenos, tu dois t'inscrire :

S'inscrire

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

02/04/2024

J'ai besoin de réponses

Tu comprendras que la vie continue, avec ou sans qui que ce soit. Tu ne perds personne. Seulement, veille à ne pas te perdre toi-même. C’est ...

28/01/2024

Douleur grisante

Je passe ma vie à attendre des mots qui n’arriveront jamais. Fort heureusement, dans cette attente interminable, la vie me surprend ! Néanmoins, ...

23/11/2023

Se jeter dans le vide

« C'était grisant comme un saut dans le vide, sans parachute ni élastique » V- débarque donc chez moi, avec une magnifique plante. Je suis ...