écrit le 17 octobre 2015 à 00h29

Une flèche a suffi

Assis sur le seuil, mon squelette attend une ouverture dans un pli du futur. Un exquis cadavre somnole dans ma tête où poussent les fleurs du mal, ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Promise, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

04/01/2014

Soleil couchant

  Le soleil, gros jaune d'œuf cru Se couche en tremblotant Coule, chaud et liquide En bancs de feu sur la mer Habille le soir d'or rouge Mais moi, j ...

25/07/2012

Blue butterflies

Sombre histoire d'une ancienne lumière Il marche seul, d'un pas lent et pesant Portant sur son échine courbée Tout le poids invisible d'un horizon ...

01/09/2012

Symphonie en Q majeur

La gare de Lyon est surchauffée. Lui l’attend impatiemment au bout du quai, dans un état de flaque humaine avancé.   Elle lui apparaît par magi ...