écrit le 9 août 2015 à 23h22

Pomme de terre.

Bonsoir Emeraude, Voici nombre de semaines que je ne suis pas venue noircir tes pages et pourtant, bien des choses se sont succédées durant cell ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Naphtaline, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Poursuivre la lecture du même auteur...

15/01/2015

Cσnfєssiσn 24.

« Les vrais amis ne sont jamais loin, peut-être dans la distance, mais pas dans le coeur ».         Elle est loin. Très éloignée ...

18/03/2015

Acide comme une Granny Smith.

Emeraude, mon corps tout entier va exploser. Je sature. J'en ai assez. Un torrent s'est échappé de mes yeux. Des larmes, interminables, perlent su ...

25/01/2017

Overdose.

Concernant ce second écrit de la journée, Emeraude, j'ignore si je parviendrai à le terminer. En tout cas, sache que je suis toujours aussi troubl? ...