écrit le 13 février 2017 à 15h28 dans Journal intime

7 février 1555 : Sonnet 7

7 février 1555 "On voit mourir toute chose animée", c'est un vers qui, même si un lecteur l'a peut être lu sans s'attarder, signifie beaucoup pour ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Louise-Labe, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Tout ce qu'elle a vécu ces derniers mois, seule | Le 29 mars 2023

par Lea-Thomas

Poursuivre la lecture du même auteur...

13/02/2017

16 février 1555: Sonnet 16

Cher journal, Nous sommes aujourd'hui le 16 février 1555. Je ressens le besoin de t'écrire. Aujourd'hui est une journée spéciale, le temps l' ...

13/02/2017

18 février 1555 : Sonnet 18

Le 18 février 1555 à 23h46 Cher journal, aujourd'hui je ressens le besoin de me confier à toi et notamment de te confier tout mon amour, puisq ...

13/02/2017

24 février 1555 : Sonnet 24

Ô Dames! En mon cœur douloureux, aujourd'hui je vous dis que, d'un amour fulgurant peut naître un amour blessant. En ce jour ensoleillé, m'allant ...