écrit le 13 février 2017 à 16h43 dans Journal intime

23 février 1555 : sonnet 23

18 h 45 C'est un jour bien triste. Le Ciel pleure, et je ne cesse de penser. Mon esprit se remémore nos moments passés, mais mon cœur se bris ...

Pour lire la suite de cet écrit ou pour contacter Louise-Labe, tu dois t'inscrire :

Je m'inscris maintenant

Tu as aimé ?

Diariste te recommande...

Mayde!!! Mayde!!! Je suis à découvert!!!

par Meli-Mae

Poursuivre la lecture du même auteur...

13/02/2017

18 février 1555 : Sonnet 18

Le 18 février 1555 à 23h46 Cher journal, aujourd'hui je ressens le besoin de me confier à toi et notamment de te confier tout mon amour, puisq ...

13/02/2017

24 février 1555 : Sonnet 24

Ô Dames! En mon cœur douloureux, aujourd'hui je vous dis que, d'un amour fulgurant peut naître un amour blessant. En ce jour ensoleillé, m'allant ...

13/02/2017

12 février 1555 : Sonnet 12

Cher ami, vous ne savez comme il me plairait qu'un jour vous lisiez ce journal, ou du moins y portiez quelque intérêt ! J'ai ce jour promené mes ...